Sophie Dartigalongue, membre de l’orchestre Philharmonique de Berlin, intègre l’Opéra de Vienne

La bassoniste française Sophie Dartigalongue, membre depuis 2 ans de l’orchestre Philharmonique de Berlin, intègre l’opéra de Vienne.

Sophie Dartigalongue, membre de l’orchestre Philharmonique de Berlin, intègre l’Opéra de Vienne
Sophie Dartigalongue

La bassoniste française, Sophie Dartigalongue, 24 ans, membre depuis deux ans de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, rejoindra en septembre l’Opéra de Vienne, où elle remplacera Michael Werba.

Suite à des études au Conservatoire National Supérieur de musique de Lyon dans la classe de Carlo Colombo et de Jean Pignoly, Sophie Dartigalongue, intègre la prestigieuse académie Karajan de l’Orchestre Philharmonique de Berlin où elle a pour tuteur Danièle Damiano.

Ayant débuté sa formation musicale par la guitare, puis la clarinette, la jeune Versaillaise se tourne vers le basson en 2003.

« La guitare est un instrument qui se joue seul, et j’avais la volonté de jouer dans un orchestre (…) Je me suis rendue au conservatoire avec mon frère pour écouter du basson car il souhaitait débuter un instrument. Finalement c’est moi qui ait été conquise » confiait-elle lors d’une interview.

Parallèlement à ses études à Lyon, la jeune musicienne remporte plus d’une dizaine de prix internationaux, notamment le deuxième prix et prix du public (1er prix non attribué) au concours de l’ARD à Munich en septembre 2013, jusqu’à cette année où elle remporte le prix « Beethoven Ring 2015 » à Bonn.

Des concours qui lui ont permis de se produire et de s’affirmer en soliste au sein d'orchestres prestigieux, comme l’Orchestre Symphonique de la radio Bavaroise ou encore l’Orchestre de la radio de Munich.

« Je ne sais pas ce que je ferais plus tard, j’attends de voir ce que la vie me réserve » confiait-elle. Un an plus tard, à seulement 24 ans, la jeune française s’envole pour Vienne et continue d’enrichir un parcours déjà prestigieux.

Sur le même thème