Sonia Wieder-Atherton sort son nouveau disque en exclusivité pour les Disquaire Day

Pour la première fois, une artiste classique va sortir son disque en exclusivité dans le cadre des 'Disquaire Day'. La violoncelliste Sonia Wieder-Atherton rejoint le rendez-vous des disquaires indépendants avec un enregistrement consacré à J.S. Bach.

Sonia Wieder-Atherton sort son nouveau disque en exclusivité pour les Disquaire Day
Sonia Wieder-Atherton sort sont nouveau disque en exclusivité pour les Disquaire Day

Cette année est particulière à plus d'un titre pour le Disquaire Day. L'incontournable rendez-vous des amateurs de disques vinyles célèbre cette année son 10e anniversaire dans un contexte très mouvementé. Très affaiblis par leur fermeture pendant plusieurs mois, les plus de 200 disquaires indépendants qui participent à l'événement disposeront non plus d'une, mais de quatre journées de fête du disque, dont la première se tient samedi 20 juin. 

Plus de grands concerts, de DJ sets et autres grands rassemblements : le disquaire day se veut cette année « chasse au trésor » pour trouver la perle rare parmi les disques spécialement édités pour l'occasion. Et dans cette malle aux merveilles, nous pourrons cette année découvrir, en exclusivité, le nouveau disque de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, présenté près de trois mois avant sa sortie officielle, le 11 septembre.  

Un vrai disque, « à l'ancienne », soigné, qui rassemble les deux premières suites pour violoncelle de Bach sur deux disques vinyle, enrobés d'une pochette illustrée par l'une des plus grandes photographes françaises, Sarah Moon. « Quand mon désir d'enregistrer les suites de Bach est né, j'ai rêvé de ses images. Parce que quand je les regarde, j'imagine la création du monde, la séparation entre les eaux, l'apparition de la terre, avant que l'histoire ne commence ».     

C'est la première fois qu'un artiste de musique classique se prête à cet exercice, et Sonia Wieder-Atherton se dit très heureuse d'y participer, et de se joindre à « ces disquaires indépendants, lieux militants ne cédant rien aux modes et aux logiques commerciales et qui nous prouvent chaque jour un peu plus leur importance et leur vitalité ». 

Des disquaires qui ont bien besoin de cette exposition. La profession redoute une baisse de plus de 20% de leur chiffre d'affaire pour l'année 2020 et ne décolère pas face à l'aide de 1500 euros (maximum) attribuée. Annoncée par le Centre national de la musique, cette aide est bien inférieure à celle accordée aux labels (10 000 euros) et aux distributeurs (jusqu'à 35 000). 

Les trois autres journées de l'opération "Disquaire Day" auront lieu les 9 août,  26 septembre et  24 octobre.