Skip Sempé, du bout des doigts

De nombreux programmes célèbrent son enregistrement inédit de la Messe des Morts de Jean Gilles : le claveciniste et chef d’orchestre Skip Sempé fait l’actualité sur France Musique.

Skip Sempé, du bout des doigts
Skip Sempé face à Jean-Philippe Rameau©Marco Borggreve

Skip Sempé est un homme complet : né en 1958, cet Américain – il est né à la Nouvelle-Orléans – est à la fois claveciniste, organiste, chef d’orchestre, musicologue, fondateur de l’ensemble Capriccio Stravagante (1986), mais aussi de son propre label, Paradizo (2006).

Son nom reste associé au répertoire baroque, auquel Skip Sempé reste fidèle. Novateur, il fut d’ailleurs le premier à créer un ensemble consacré à la musique instrumentale des XVIIe et XVIIIe siècles. Associé au Collegium Vocale de Gent, son enregistrement inédit de la version de 1764 de la Messe des morts de Jean Gilles (Paradizo, septembre 2014) a fait l’objet d’une semaine entière d’émissions du « Mitan des musiciens » de Renaud Machart disponible à la réécoute (épisode un / deux / trois / quatre / cinq), avec le chef d’orchestre.

C’est le requiem du repos de Louis XV, le requiem des « Grands » jusqu’à la révolution française. De la douzaine de versions connues, Skip Sempé a choisi celle donnée lors des funérailles de Jean-Philippe Rameau, le 27 septembre 1764. Une façon de participer en beauté aux célébrations de cette « Année Rameau », mais surtout de ressusciter un chef d’œuvre vocal. Pour compléter encore les cinq émissions consacrées à ce nouvel enregistrement, Skip Sempé s’est aussi rendu dans le magazine de Lionel Esparza.

Il est aussi possible d’assister à l’enregistrement du « Mardi de la musique ancienne », mardi 23 septembre à 20h à la maison de la radio, avec Skip Sempé, mais aussi Marthe Wassalo et l’ensemble Diabolus in Musica.

Et pour écouter plus loin…

  • « La recherche de Skip Sempé », une programmation musicale d’Horizons Chimériques entièrement consacrée au chef américain.
  • « Skip Sempé, claveciniste », entretien entre Skip Sempé et Marcel Quillévéré, dans les Traverses du Temps.

    Skip Sempé dirige la Messe des morts de Jean Gilles à l’Oratoire du Louvre (lieu de la création de l’œuvre dans sa version de 1764) les 17 et 18 septembre. On le retrouvera aussi les 25 et 26 octobre Salle Erard (Paris) dans un programme de musique de chambre de Rameau.

Sur le même thème