Sir Simon Rattle soutient la grève du Chœur de la Radio de Berlin

Le chef d’orchestre anglais et plusieurs membres de l’Orchestre philharmonique de Berlin se sont ralliés au Chœur de la Radio de Berlin pour soutenir la demande d’une nouvelle convention collective.

Sir Simon Rattle soutient la grève du Chœur de la Radio de Berlin
© Peter Adamik - Devant la Philharmonie de Berlin, au côté de Simon Halsey, Sir Simon Rattle porte une pancarte. Il y est écrit : « Auch Sänger sind Musiker ! », « Les chanteurs aussi sont des musiciens ! ».

Sir Simon Rattle et plusieurs membres de l’Orchestre philharmonique de Berlin (dont Sir Simon Rattle est le directeur musical), ont rejoint le piquet de grève mené par le Chœur de la Radio de Berlin et son chef d’orchestre, Simon Halsey, mardi 26 août 2014.

La grève du Chœur de la Radio de Berlin a commencé en juillet dernier, mais l’association allemande des orchestres et l’association allemande des théâtres sont en négociations depuis 2 ans pour obtenir de la direction de la Radio de Berlin, l’établissement d’une convention collective (inique depuis 21 ans) et le réajustement des salaires. En effet, la rémunération des employés n’a pas évolué depuis 10 ans.

Le magazine australien Limelight rapporte que ces deux associations ont récemment proposé une nouvelle convention et des accords collectifs de travail à la ville de Berlin et à la République fédérale d'Allemagne, mais ces dernières ont refusé de les signer.

Après le grand rassemblement mené dans la matinée du mardi 26 août devant la Philharmonie de Berlin, la grève a été volontairement interrompue pour permettre à Sir Simon Rattle et à l’Orchestre philharmonique de Berlin de répéter l’exécution de La passion selon Saint-Matthieu de Johann Sebastian Bach.

Sur le même thème