Selon une étude britannique, les musiciens sont particulièrement touchés par la dépression

A Londres, l’université de Westminster a publié une enquête sur la santé mentale des musiciens. Selon les résultats de cette étude, les difficultés liées à la carrière musicale favoriseraient l’apparition de dépression et crises de panique chez les artistes.

Selon une étude britannique, les musiciens sont particulièrement touchés par la dépression
68,5% des musiciens interrogés déclarent avoir connu la dépression , © Getty / PYMCA

« La musique peut-elle vous rendre malade ? » C’est l’intitulé d’une nouvelle enquête réalisée par l’université de Westminster, située à Londres, en Angleterre. Commandée par Help Musiciens UK, une organisation britannique indépendante qui vient en aide aux musiciens, cette étude s’intéresse aux troubles psychiques générés par les conditions de travail des artistes.

Pour mener cette enquête, 2 211 musiciens ont été questionnés. 71,7 % des personnes interrogées affirment avoir déjà souffert de crises d’angoisse ou de panique et 68,5% ont déjà connu la dépression.

Selon les chercheurs Sally-Anne Gross et George Musgrave, plusieurs facteurs expliquent ces chiffres élevés. Il y a tout d’abord la précarité. Beaucoup de musiciens sont confrontés à d’importants problèmes financiers et à une situation professionnelle instable. L’environnement de travail influe également sur le moral des musiciens, les critiques, nombreuses, et l’isolement pour un certain nombre d’artistes qui composent ou répètent seuls. Les relations avec l’entourage familial et amical sont également compliquées car elles mêlent soutien, incompréhension et pression. Enfin, selon cette étude, les musiciens sont plus susceptibles d’être victimes de harcèlement, d’intimidation et d’agressions sexuelles.

Face à ce constat, Help Musiciens UK rappelle qu'en Grande-Bretagne il est particulièrement difficile pour les musiciens d’obtenir une aide adaptée à leur situation et à leur besoin. A partir de décembre 2017 l’organisation souhaite ainsi mettre en place un système d’assistance ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour répondre à ce problème.