Seine-et-Marne : le conservatoire de Bussy en partie détruit par un incendie

Le feu s'est déclenché dans la nuit de jeudi à vendredi. Une salle qui servait à entreposer les instruments de musique a été détruite.

Seine-et-Marne : le conservatoire de Bussy en partie détruit par un incendie
Une enquête est en cours pour déterminer les causes du sinistre., © Compte Twitter @jpm_lagny

Un coup dur, alors que les élèves allaient (enfin) reprendre les cours en présentiel. Une partie du conservatoire de Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne, est partie en fumée dans la nuit de jeudi à vendredi, a appris France Musique auprès des pompiers. Ces derniers ont été appelés vers une heure du matin. Le feu s'est déclaré dans une pièce de 20 mètres carrés avant de se propager, via le faux plafond, à une seconde pièce plus grande, de 70 mètres carrés, qui servait à stocker les instruments de musique.

Les pompiers ont mis à peu près une heure à circonscrire les flammes, qui dégageaient un important panache de fumée, tout en évacuant le matériel qui pouvait être sauvé. Ils ont ensuite procédé à des opération de "dégarnissage", pour éviter toute reprise de l'incendie. Heureusement, aucune victime n'est à déplorer. Le quartier du conservatoire était ce vendredi après-midi "bouclé", selon le maire de la commune, Yann Dubosc. Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine du sinistre. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Fermeture jusqu'à nouvel ordre

L'établissement restera fermé jusqu'à nouvel ordre. Pour assurer la continuité pédagogique avec les élèves, les cours seront assurés à distance. "Les équipes recherchent actuellement des solutions pour que certains cours puissent reprendre en présentiel et reviendront rapidement vers les usagers pour les tenir informés de l’évolution de la situation", indique la communauté d'agglomération sur son compte Twitter.