Salle Pleyel : L’appel à candidatures reste d’actualité

La salle Pleyel n’a toujours pas trouvé preneur pour l’occupation de ses lieux. La procédure d’appel à candidatures se poursuit donc, malgré l’action en annulation de vente intentée par Carla Maria Tarditi.

Salle Pleyel : L’appel à candidatures reste d’actualité
La salle pleyel - mea

Le Tribunal de Commerce de Paris a rendu sa décision Mercredi 25 juin quant à l’appel en déféré par Carla Maria Tarditi - ancienne directrice générale et artistique de la salle Pleyel – d’annuler la vente de l’établissement. L’affaire est renvoyée au 24 septembre 2014.

L’objet du dossier remonte à 2009, lorsque qu’Hubert Martigny - ancien directeur et propriétaire de la salle Pleyel – également ex-mari de Mme Tarditi – vend Pleyel à la Cité de la Musique. Le montant s’élève alors à 60,5 millions d’euros. L’appelante accuse M.Martigny d’avoir « bradé » son prix puisque « les murs seuls, sans compter le fonds de commerce, étaient estimés à 110 millions d'euros », comme l’a indiqué l’avocat de Carla Maria Tarditi en juin dernier.

La Cité de la Musique est toujours propriétaire de la salle. Cependant, en vue de l’ouverture de la Philharmonie de Paris en janvier 2015, elle souhaite concentrer sa programmation en musique classique uniquement en ce nouveau lieu. A ce titre la salle Pleyel fait l'objet d'un appel à candidature. L'engagement concernera une convention d'occupation, non une vente.

Le Tribunal de commerce a assuré, mercredi 25 juin, que « la procédure d’appel à candidatures en vue de l’occupation de la salle Pleyel se poursuit normalement ». Le mois dernier les groupes Lagardère, Vivendi, Fimalac, Morgane, vente-privee.com ou encore le propriétaire de plusieurs théâtres parisiens, Jean-Marc Dumontet, semblaient être intéressés par l’offre.