Sacré week-end, sur France Musique

Musique sacrée, artistes en solo ou en groupe, opéra : telles sont les thématiques de ce week-end sur France Musique.

« Musique et sacré » : la thématique ouvre le week-end dès samedi, dans la matinale de Dominique Boutel. Musique sacrée russe, avec le disque « The Sacred Spirit of Russia » par l’ensemble Conspirare, et pacte avec le diable, avec la chronique d’Antoine Mignon consacrée à Faust.

Impossible de parler de musique sacrée sans évoquer Jean-Sébastien Bach. Le vrai Bach, et sa cantate BWV 42 – « Am Abend aber desselbigen Sabbats » dans « Sacrées musique », dimanche à 8h, mais aussi le « faux Bach », Georg Melchior Hoffman, dont la cantate « Meine Seele rühmt und preist » a longtemps été attribuée au Cantor de Leipzig (BWV 189) : une fausse attribution sur laquelle François Hudry fera toute la lumière, samedi à 9h dans « Chefs-d’œuvre et découverte ».

Opéra

Chaque week-end, France Musique propose ses rendez-vous consacrés à l’art lyrique. Samedi, à partir de 19h, Judith Chaine nous emmène à Nantes pour y écouter Pelléas et Mélisande de Debussy. En ouverture de l’opéra, et pendant l’entracte, elle recevra Stéphanie d’Oustrac (qui chante Mélisande), Armando Noguera (Pelléas), ou encore Jean-François Lapointe (Golaud). Et pour bien préparer la soirée, textes, photos, et vidéos sont en rendez-vous sur la (très belle) page de la soirée.

Dimanche à 14h, Stéphane Grant passe en revue les sopranos roumaines de légende dans « Lirico Spinto », à l’occasion de la venue d’Angela Gheorghiu à l’Opéra Bastille pour la Bohème. A 22h30, nous retrouverons Stéphane Grant dans un « Air des lieux » à l’Opéra Comique, en compagnie de Paul Agnew pour la nouvelle production de Platée, de Rameau.

Seul, ou en groupe

Autre thématique du week-end : celle de l’artiste seul ou en groupe. Seule au piano, Kanae Endo est à l’honneur dans « Génération jeunes interprètes », samedi à 12h30. Seul aussi,Edgar Moreau en portrait sur son disque « Play » paru chez Erato, dont Gaëlle le Gallic dira tout dans « Leur premier CD », dimanche, à 7h. Seul, mais en tête à tête avec Thierry Beauvert, David Bismuth est l’invité d’ « Au diable Beauvert », dimanche, à 12h30.

Quand ils ne sont pas seuls, les artistes peuvent être… En quatuor, comme le Quatuor Modigliani dans le Quatuor opus 76 n°1 de Haydn et le Quatuor n°9 « Razumowsky » opus 59 n°3 de Beethoven, à écouter dimanche à 15h30 dans « Plaisirs du quatuor ». Et ils peuvent être aussi en orchestre ou en chœur, comme l’Orchestre national de France ou la Maîtrise de Radio France, à l’honneur dans « Fabrication Maison », samedi, à 16h.

Les groupes, c’est aussi la thématique choisie par Pierre Charvet dans « Le grand caléidophone », dimanche, à 18h. Ecrivains, peintres et, bien sûr, musiciens, les artistes éprouvent souvent la nécessité de se regrouper. Comment se forment-ils et quelles répercussions ont-ils sur l’histoire de leur art ?

Et aussi…

Samedi à 18h sera diffusé le premier des deux volets des « Greniers de la mémoire », par Karine le Bail, consacré à Alain Bashung. Dans les émissions des années 2000, Bashung raconte avec pudeur ses inspirations et son cheminement d’artiste.

Philippe Bouvard est l’invité de Benoît Duteurtre, samedi à 11h dans « Etonnez-moi Benoît », à l’occasion de la parution du recueil « Je crois me souvenir… 60 ans de journalisme », chez Flammarion.

Bon week-end, sur France Musique !