Reportage à Nairobi avec le Quatuor Ebène

Le Quatuor Ebène a sorti chez Erato son coffret Beethoven Around the world qui réunit les quatuors à cordes de Beethoven enregistrés au quatre coins du monde, notamment en Afrique, au Kenya, en décembre 2019 où nous avons suivi les musiciens.

Reportage à Nairobi avec le Quatuor Ebène
Le Quatuor Ebène à Ghetto Classics, au Kenya, © Sofia Anastasio

À ÉCOUTER

Reportage : Le Quatuor Ebène à Nairobi

Du 4 au 11 décembre 2019, les musiciens du Quatuor Ebène étaient à Nairobi, au Kenya, dans le cadre de leur projet Beethoven Around the world. Pendant un an, l’ensemble a parcouru le monde pour jouer et enregistrer l’intégrale des quatuors à corde de Beethoven, sur les 6 continents.  

Après l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Océanie, les violonistes Pierre Colombet, Gabriel Le Magadure, l’altiste Marie Chilemme et le violoncelliste Raphaël Merlin étaient en Afrique pour enregistrer les opus 18-4, 18-5 et l’opus 135 de Beethoven, au sein du petit Auditorium de l’Alliance français à Nairobi. Dans la salle ce soir-là, il y avait des membres de la communauté diplomatique mais aussi de nombreux élèves du Conservatoire de Nairobi, avec lesquels les musiciens ont pu échanger.

Le Quatuor Ebène en répétition dans l'Auditorium de l'Alliance française
Le Quatuor Ebène en répétition dans l'Auditorium de l'Alliance française, © Sofia Anastasio

Au cours de ce voyage, ces derniers se sont également rendus l’un des plus grands bidonville de Nairobi, à Korogocho. Bordé d’une immense décharge à ciel ouvert, il abrite en son sein un auditorium extrêmement coloré où se réunissent les jeunes qui participent au programme orchestral et social Ghetto Classics. Fondé par Elizabeth Njoroge il leur offre un enseignement de la musique classique, pour les aider à sortir plusieurs fois par semaine de leur quotidien très défavorisé. 

Le Quatuor Ebène et les élèves de Ghetto Classics
Le Quatuor Ebène et les élèves de Ghetto Classics, © Sofia Anastasio

Pendant deux jours, ces enfants et adolescents ont pu bénéficier de cours particulier du quatuor Ebène. Les musiciens les ont également rejoints, pour jouer en orchestre à leurs côtés, avant de donner un concert. 

Le violoncelliste Raphaël Merlin en master class à Ghetto Classics
Le violoncelliste Raphaël Merlin en master class à Ghetto Classics, © Sofia Anastasio

« Au Kenya, il y a eu une alchimie incroyable avec le public, un échange qui nous a surmotivés et qui nous pousse à raconter une histoire, à pousser les phrases au bout. Je pense que dans ce disque là, on aura fait de la musique au maximum de ce que l’on peut faire », Pierre Colombet, premier violon. 

« Du fait de tous ces voyages, toutes ces rencontres, on a vécu un souffle, un élan musical. Enregistrer sur chaque continent, c’était une réponse à l’universalisme idéaliste de Beethoven », Raphaël Merlin, violoncelliste. 

Reportage Sofia Anastasio

Réalisation Yassine Bouzar

Avec 

Pierre Colombet, premier violon du Quatuor Ebène
Gabriel Le Magadure, deuxième violon du Quatuor Ebène
Marie Chilemme, altiste du Quatuor Ebène
Raphaël Merlin, violoncelliste du Quatuor Ebène
Cédric Taurisson, directeur de l’Alliance française de Nairobi
David Ralak, premier violon du Nairobi String Quartet
Masala Sefu, violoncelliste
Fabrice Planchat, ingénieur du son du Quatuor Ebène et directeur artistique du projet
Peter Kariok, premier violon de Ghetto Classics
David Otiema, premier violon de l’orchestre de Ghetto Classics
Elizabeth Njoroge, fondatrice et directrice de Ghetto Classics