A quoi ressemble la 5e symphonie de Beethoven avec des Google Glass ?

L’entreprise américaine « Engage Mobile » s’est associée à l’Orchestre symphonique de Kansas City pour filmer avec des Google Glass ce que voient les instrumentistes et le chef pendant un concert…

A quoi ressemble la 5e symphonie de Beethoven avec des Google Glass ?
La corniste Elisabeth Gray, jouant avec des Google Glass

Beaucoup d’articles sont nés de l’utilisation des très secrètes « Google Glass » (lunettes à réalité augmentée développées par la firme Google et équipées notamment d’une caméra, d’un micro, et d’un mini-écran).

Depuis 2013, année de lancement des prototypes, on voit se multiplier d’une part les articles vantant les mérites du dispositif dans le milieu médical (accès instantané aux diagnostics, possibilité d’opérer avec un autre chirurgien à plusieurs milliers de kilomètres…) et d’autre part des vidéos – plus ou moins spectaculaires – de sports extrêmes, ou encore de lieux insolites.

Une nouvelle vidéo, insolite, a fait son apparition jeudi 13 mars sur la toile : elle montre la 5ème symphonie de Ludwig van Beethoven interprétée par l’Orchestre symphonique de Kansas City, dont le chef et trois instrumentistes étaient équipés de « Google Glass ».

Issue d’un partenariat entre « Engage Mobile », une société spécialisée dans le développement d’outils de haute technologie, et l’Orchestre symphonique de Kansas City, cette vidéo a pour vocation de montrer exactement ce que voient ces trois instrumentistes – un corniste, un bassiste et un violoniste – et leur chef, pendant un concert.

Le résultat peut parfois donner la nausée, mais laisse songeur quant aux possibilités offertes par ces lunettes : partition interactive ? Cours de musique à distance ? Détecteur de fausse note ? Loin des publicités travaillées de Google, cette vidéo a aussi le mérite de laisser le spectateur seul juge de la qualité du son et de l’image des lunettes…