Quand les festivals français s’invitent dans des lieux atypiques

Mis à jour le vendredi 12 août 2016 à 10h26

Opéras, théâtres, églises... La France regorge de superbes salles de concerts. Mais il existe aussi, aux quatre coins du pays, des lieux plus atypiques qui abritent depuis des années concerts et festivals de musique classique.

Quand les festivals français s’invitent dans des lieux atypiques
Les Chorégies d'Orange dans un ancien théâtre romain

Festival Messiaen au pays de la Meije

Le glacier de la Meije
Le glacier de la Meije

Pour rendre un hommage absolu au compositeur Olivier Messiaen , le festival qui lui est consacré a choisi un lieu unique : la montagne de la Meije. Depuis 17 ans, chaque été, des concerts sont joués au pied des glaciers de la Meije, lieu exceptionnel de par sa beauté et son acoustique. Situé dans les Hautes-Alpes, surplombant le village de La Grave, ce glacier était un lieu privilégié pour l’inspiration du compositeur. Cette année, l’orchestre philharmonique de Strasbourg relève le défi de jouer face aux glaciers, à 2400 mètres d’altitude, la célèbre œuvre de Messiaen : Et exspecto Resurrectionem Mortuorum.

Festival Pablo Casals

Imaginez un lever de soleil à 2150 mètres d’altitude face à l’immensité, avec pour décor et fond sonore un petit ensemble instrumental. C’est exactement ce qu’on vécut les spectateurs du festival Pablo Casals de Prades sur le mont Canigou en 2011. Même si la plupart des concerts ont lieu dans l’abbaye romane de Saint-Michel de Cuxa, ou dans l’église de Prades, il semblerait que les musiciens (et les spectateurs) préfèrent prendre de la hauteur et le plein air pour vivre la musique.

Festival Labeaume en Musiques

©Labeaumefestival
©Labeaumefestival

En Ardèche, le festival de Labeaume en Musiques n’a pas besoin de salles pour exister. Rochers, grottes, plages de galets, clairières au milieu d’une forêt de chênes verts, tout environnement naturel est prétexte pour écouter paisiblement de la musique. Depuis 1997, ce rassemblement se veut ouvert à tous, construit autour d’une identité de musique dite « classique ». Et si la nature ne suffit pas, le petit village de Labeaume saura convaincre même les non mélomanes, de par son charme et son caractère.

Les chorégies d’Orange

Quittons la nature mais pas le plein air avec ce lieu historique d’exception : le théâtre antique national d’Orange qui, chaque année, accueille de belles productions d’opéra et de musique classique. Restauré au début du 19ème siècle, le théâtre, témoignage de l’époque romaine, est l’un des mieux conservés au monde. De plus, les spectateurs profitent pleinement de la qualité du son puisque le lieu a conservé son mur acoustique. Ainsi, chaque été, les 8300 spectateurs qui prennent place dans les gradins peuvent apprécier des spectacles mythiques.

Soirs d’été à la carrière de Normandoux

©FelixRoumagnac
©FelixRoumagnac

De 2008 à 2012, le festival "Soirs d’été" réunit chaque été différentes expressions artistiques, dont des concerts de musique classique dans un lieu d’exception : une ancienne carrière de pierres. La première exploitation de cette carrière de Normandoux date de 1850. Après son réaménagement en 2008, elle accueille divers événements comme des concerts, des spectacles de danse, ou des expositions, puis ferme quatre ans plus tard… Aujourd’hui toutes ces activités se retrouvent près de Paris, dans une ancienne marbrerie à une centaine de mètres de la Mairie de Montreuil. La salle, d’une capacité de 400 personnes, conjugue les mêmes envies du projet de la carrière : rassembler dans un même lieu des productions artistiques différentes.

Musique à la ferme à Lançon-Provence

©Musiqueàlaferme
©Musiqueàlaferme

Certainement le festival de musique classique le plus champêtre, Musique à la ferme reçoit musiciens et spectateurs dans une chèvrerie. L’idée est née dans le village de Lançon-Provence. Ce festival hors du commun propose des concerts variés, donnés dans une grange, juste à côté des animaux qui n’ont alors droit qu’à un jour de silence dans la semaine : le dimanche. De plus, les festivaliers peuvent profiter des produits locaux de la ferme, ce qui en fait un festival très familial et convivial.

Un Violon sur le Sable

©RonanCherel
©RonanCherel

Comme son nom l’indique, ce rassemblement a lieu les pieds dans l’eau, sur la plage de la Grande Conche de Royan. 2650 mètres de sable permet aux (très) nombreux spectateurs de profiter de trois concerts classiques et lyriques donnés sur une semaine de juillet. Et pour que l’événement soit plus beau encore, le dernier concert clôture le festival avec un immense feu d’artifice. Initialement lancé avec un violon solo accompagné par une bande son, puis l’année suivante par un quatuor, le festival accueille aujourd’hui un orchestre de 80 musiciens, sous la direction de Jérôme Pillement.

Festival La Tour Passagère

©TourPassagère
©TourPassagère

Plus original que les plages, les théâtres antiques et les montagnes, le festival de La Tour Passagère a lieu, comme son nom l’indique, dans une tour. Le directeur artistique s’est inspiré des théâtres de l’époque de Shakespeare où la proximité entre comédiens et public était un élément essentiel du spectacle. Intime et atypique, ce lieu permet de donner aux spectateurs une approche différente du concert. La tour accueille des représentations pendant un mois, alternant entre pièces de théâtre et concerts de musique classique. Leur but est de faire découvrir au public des artistes novateurs .

Fêtes musicales en Touraine

La grange de Meslay qui accueille les fêtes musicales de Touraine
La grange de Meslay qui accueille les fêtes musicales de Touraine

En Touraine, pas besoin de salles luxuriantes pour donner un concert de musique classique, une simple grange suffit. Le festival des Fêtes musicales accueille les spectateurs dans la belle grange de Meslay pour partager quelques jours de musique. Mais ce lieu commun n’est pas si ordinaire qu’il en a l’air. En 1963, un certain Sviatoslav Richter visite la grange et sait qu’il en fera un lieu de concert unique et atypique. Pari réussi puisqu’un an plus tard est lancé le premier festival des Fêtes musicales dans la cathédrale de bois.

Sur le même thème