Quand Karl Lagerfeld habillait la danse et la musique

Karl Lagerfeld nous a quittés le mardi 19 février 2019 à l’âge de 85 ans. L'iconique directeur artistique de la maison Chanel était aussi grand mélomane. Il a notamment signé les costumes de plusieurs productions lyriques et chorégraphiques durant sa carrière.

Quand Karl Lagerfeld habillait la danse et la musique
Karl Lagerfeld et Anna Natrebko en 2006 à la cérémonie des Bambi Awards, © Getty / Ralph Orlowski

Le goût très prononcé de Karl Lagerfeld pour la musique n’était pas un secret. Élevé par une mère musicienne, le créateur possédait une impressionnante collection de vinyles, 30 000 selon le journal Le Figaro, ainsi qu’une centaine d’Ipod qui lui permettaient d’être en permanence en contact avec la musique, des classiques à la nouveauté. Il avait d’ailleurs rassemblé dans une compilation, baptisée Les musiques que j’aime, une sélection éclectique de titres parmi lesquels figurait par exemple le presto du Capriccio pour piano et orchestre de Stravinsky

De la Scala à l'Opéra de Paris

Durant sa carrière, Karl Lagerfeld a également dessiné des costumes de scène. S’il a moins collaboré avec les institutions lyriques que les créateurs Christian Lacroix et Yves Saint Laurent, il a tout de même signé les costumes de plusieurs productions, comme Les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach à l’Opéra de Florence en 1980, ou encore celle Les Troyens de Berlioz à la Scala de Milan, en 1982, dirigée par Georges Prêtre avec Nadine Denize dans le trôle de Cassandre.

Du côté de la danse, Karl Lagerfeld a collaboré avec le chorégraphe Jean-Christophe Maillot et les Ballets de Monte Carlo en 2006 pour Altro Canto. Récemment, c’est sa collaboration avec Benjamin Millepied qui a particulièrement marqué les esprits. Le chorégraphe lui avait demandé de concevoir les décors et les costumes du Brahms – Schönberg Quartet de Balanchine, lorsque le ballet a fait son entrée au répertoire de l’Opéra de Paris en 2016. Graphiques, noirs et blancs, ils devraient être prochainement exposés au Centre national du costume de scène de Moulins qui a communiqué sa volonté de rendre prochainement hommage au couturier. Le centre en avait déjà présenté un buste rayé en 2017. 

Des ateliers, Karl Lagerfeld est finalement passé à la scène en 2014 avec Les Arts Florissants. Il incarne alors Jupiter dans une production de Platée de Rameau, mise en scène par Robert Carsen à l’Opéra-Comique. Il y descendait un escalier, lunettes noires sur les yeux, sa fidèle chatte, Choupette, sous le bras.