Quand des enfants interprètent un chant de Noël, supplément piment

Les jeunes chanteurs d’un chœur danois ont interprété un chant de Noël, tout en croquant dans de très forts piments. Une vidéo pleine de joues rouges et de petites larmes au coin des yeux.

Quand des enfants interprètent un chant de Noël, supplément piment
Pour certains chanteurs, le piment a un peu de mal à passer, © Capture d'écran Chili Klaus, youtube

Au Danemark, le musicien Chili Klaus est célèbre pour ses vidéos youtube dans lesquelles il fait goûter de très forts piments à des célébrités. Cette fois, c’est le chœur de jeunes chanteurs Hernig qui a été sollicité. Afin de détourner les codes des classiques chants de Noël, il leur a donc fait croquer dans un piment Bhut Jolokia , reconnu comme étant le piment le plus fort du monde en 2006 (avant de se faire détrôner 4 ans plus tard) au beau milieu de « O come, All Ye Faithful ».

Au début de la vidéo, les enfants sont sérieux, concentrés et interprètent très joliment ce traditionnel chant de Noël. Mais après avoir mangé, les joues se rougissent, les quintes de toux se mêlent aux voix moins assurées, quelques langues se tirent et de petites larmes apparaissent. Même le chef semble avoir quelques difficultés.

En 2014, Chili Klaus avait déjà fait subir le même sort aux musiciens de l’Orchestre national de chambre danois.