Prolongation d'un an pour Christoph Eschenbach à la tête de l'orchestre du Konzerthaus de Berlin

Après un début de collaboration chahuté par les mois de pandémie, le chef Christoph Eschenbach a été prolongé d'un an comme chef principal à la tête de l'orchestre du Konzerthaus de Berlin. L'occasion de poursuivre une dynamique fructueuse entre le chef et les musiciens.

Prolongation d'un an pour Christoph Eschenbach à la tête de l'orchestre du Konzerthaus de Berlin
Christoph Eschenbach vient d'être prolongé pour un an à la tête de l'orchestre du Konzerthaus de Berlin., © Getty

Le Konzerthaus de Berlin  a annoncé mardi 20 juillet le prolongement d’un an jusqu’en 2023 de son chef principal, Christoph Eschenbach. A 81 ans, le successeur d’Ivan Fischer en 2019 vient de célébrer avec la formation allemande un double bicentenaire : celui de l’inauguration de la salle le 26 mai 1821, puis quelques semaines plus tard celui de la création du Freischütz de Weber. « Je me sens vraiment très attaché à cet orchestre, déclare le chef allemand, nous nous sommes sentis liés avec beaucoup d’amitié lors de ces derniers mois. »

Les conditions très particulières des débuts entre l’orchestre et le chef la saison dernière ne les ont pas empêchés de mener de beaux projets, notamment l’enregistrement d’une intégrale dédiée aux symphonies de Brahms.

Le directeur du Konzerthaus de Berlin, Sebastian Nordmann, perçoit cette prolongation comme un « signal important » permettant de rattraper le retard pris sur les nombreux programmes, annulés en raison de la pandémie. Sebastian Nordmann a également manifesté sa grande reconnaissance à l’égard du chef allemand pour « sa vigueur et sa passion à l’égard de l’orchestre ». Il restera en tout état de cause étroitement lié à la maison, afin de « façonner l’orchestre dans les années à venir », et développer le répertoire symphonique majeur de la phalange berlinoise.

On entendra Christophe Eschenbach en France dès la rentrée prochaine avec l’Orchestre de Paris dans une intégrale des symphonies de Brahms, du 29 septembre au 16 décembre. Une occasion pour lui de retrouver les musiciens qu’il a accompagnés de 2000 à 2010, avant l’arrivée de Paavo Järvi