Prise de fonctions anticipée pour Alexander Neef à l’Opéra de Paris

Stéphane Lissner, l’actuel directeur général de l’Opéra de Paris, va voir son mandat être écourté. La ministre de la Culture veut accélérer la venue de son successeur, Alexander Neef, pour relancer l’activité de l’institution, bouleversée par la crise sanitaire actuelle.

Prise de fonctions anticipée pour Alexander Neef à l’Opéra de Paris
Alexander Neef fera sa rentrée le 1er septembre 2020 à la tête de l'Opéra National de Paris. , © AFP / HO COC

Roselyne Bachelot en a fait l’annonce ce mercredi 26 août. « Compte tenu du contexte inédit que connaît l’Opéra national de Paris », annonce le communiqué du ministère de la Culture, Alexander Neef prendra ses nouvelles fonctions à la tête de l’institution parisienne le 1er septembre 2020.

Durant l'été 2019, le nom du futur directeur de l'Opéra de Paris avait été dévoilé, après un suspense qui durait depuis plus de 18 mois. En effet, Stéphane Lissner, à la tête de la maison depuis 2014, devait laisser sa place. Son contrat devait initialement se terminer en 2021. Ainsi, il aurait laissé le temps au futur directeur des lieux, Alexander Neef, de terminer ses travaux engagés avec la Canadian Opera Company à Toronto dont il en est le directeur actuel.

Objectif : rouvrir le plus vite possible

Cependant, lors d'un entretien accordé au journal Le Monde le 11 juin, Stéphane Lissner faisait part de sa démission surprise estimant que « l'Opéra de Paris est à genoux ». Par ce choix, Stéphane Lissner, voulait laisser les pleins pouvoirs à Alexander Neef, face à la crise économique sans précédent. En décidant de quitter l'Opéra de Paris plus tôt que prévu, il laisse la liberté totale à Alexander Neef d'entreprendre au plus vite les projets nécessaires pour relancer l'institution.

« Une cérémonie de passation de pouvoirs se tiendra le mardi 1er septembre au ministère de la Culture et sera l’occasion pour la ministre de la Culture d’accueillir le nouveau directeur général, Alexander Neef, de saluer le travail de son prédécesseur et d’évoquer les perspectives et les modalités d’accompagnement et de soutien de l’Opéra national de Paris ainsi que le lancement d’une réflexion sur la politique de l’art lyrique en France », précise le communiqué du ministère de la Culture envoyé ce mercredi. 

Cette rentrée anticipée permettra à Stéphane Lissner de se consacrer entièrement à sa nouvelle institution, le théâtre lyrique San Carlo de Naples. Quant à Alexander Neef, en parallèle de sa mission en France, il conservera ses responsabilités auprès de la COC jusqu’à la prise de fonctions de son successeur. L’Allemand devra redresser la barre de l’Opéra, qui connaît un déficit historique de 45 millions d’euros, annonce faite par Stéphane Lissner en juin. Le futur directeur annonce vouloir rouvrir l'Opéra de Paris le plus tôt possible. En effet, il souhaite proposer des ballets avant La Bayadère prévue en décembre.