Premières aides financières pour les institutions musicales

Le plan de relance est en marche. Ce matin, dans Le Figaro, Roselyne Bachelot a annoncé des aides de plusieurs millions d'euros pour l'Opéra national de Paris, l'Opéra-Comique, et la Philharmonie de Paris.

Premières aides financières pour les institutions musicales
Roselyne Bachelot, © Maxppp / Franck Dubray

Trois semaines après avoir promis le déblocage de 432 millions d'euros pour le spectacle vivant, Roselyne Bachelot annonce ce matin, dans Le Figaro, une dotation de 81 millions d'euros pour l'Opéra de Paris, quasiment à l'arrêt depuis mars. 20 millions d'euros de cette enveloppe sera consacrée à l'achèvement des travaux de la salle modulable. La Philharmonie de Paris n'est pas oubliée, avec 3,8 millions d'euros. Quant à L'Opéra-Comique, il recevra un versement de 2,5 millions d'euros. 

Toutes ces aides directes font partie de l'enveloppe globale d'aide à la culture qui s'élève à 2 milliards d'euros, annoncée par le gouvernement le 3 septembre dernier. Ces sommes ne devront pas être utilisées comme trésorerie dormante, mais devront combler le manque de trésorerie dû au coronavirus ainsi qu'à soutenir des travaux de rénovation des bâtiments.  

Au total, 614 millions d'euros d'aides directes vont être débloqués pour soutenir le patrimoine et la création. De nombreux lieux vont bénéficier de ces aides. Un total de 93 millions d'euros va être débloqué pour une centaine de monuments nationaux comme le château de Chambord ou le Mont-Saint-Michel. D'un autre côté, le château de Versailles va recevoir 87 millions, le Louvre 40 millions, et le musée d'Orsay 15 millions d'euros.