Polémique en Grande-Bretagne après la suppression d’une œuvre musicale contemporaine par la BBC

La BBC Four a volontairement supprimé une œuvre contemporaine lors de la rediffusion d’un concert des Proms, suscitant de vives critiques outre-manche.

La musique contemporaine est-elle au goût de la BBC Four ? La polémique fait rage en Grande-Bretagne, alors que la chaîne de télévision a décidé de purement et simplement supprimer de la rediffusion Sonance Severance, de Sir Harrison Birtwistle. La pièce, interprétée aux BBC Proms par le Jeune orchestre national de Grande-Bretagne n’est pas la première à être ainsi déprogrammée de l’antenne.

Un choix justifié, selon une porte-parole de la BBC, interrogée par le Guardian : « Diffuser les Proms à la télévision implique inévitablement une part d’éditorialisation... Parfois, pour diverses raisons – souvent pour une question de planning – nous devons supprimer certaines œuvres pour les diffusions. Ça s’est toujours passé comme ça. En faisant ces choix, l'équipe des Proms doit garder à l’esprit que les téléspectateurs sont souvent moins familiers des œuvres nouvelles ».

La porte-parole a toutefois ajouté : « La musique contemporaine présente dans les concerts des Proms n'est absolument pas en train de disparaître de la BBC. Cette année, nous diffusons à la télévision 16 œuvres contre 15 l’année dernière. Notre engagement est plus fort. Et dans le cadre d'une nouvelle collection de musique, huit autres enregistrements sont disponibles sur iPlayer pendant plus de 30 jours ».

Mais les coupes à répétition deviennent pour Susanna Eastburn, directrice de l’agence nationale pour la musique contemporaine Sound and Music, « une tendance récurrente aux Proms ». Elle ajoute que cela s’est déjà produit pour les œuvres d’Helen Grime, de Jonathan Dove, de John Mcleod et de Roxanna Panufnik. Mais aussi d’Ayal Adler et de Kareem Roustom.

Pour le compositeur anglais John McLeod dont l’œuvre de 13 minutes a été supprimée en août dernier, il s’agit d’une « discrimination à l’égard des compositeurs de musique contemporaine ».

D’après Susanna Eastburn, les publics ne sont en rien réfractaires à ces programmes : « L’intérêt du public pour la musique contemporaine n’a jamais été aussi important. De nombreuses personnes cherchent à vivre des expériences sonores uniques. Ces personnes sont ouvertes et partagent leur intérêt sur Internet ». Elle ajoute : « La réticence apparente à diffuser des contenus plus diversifiés sur la BBC va à l’encontre des principes de cette grande institution culturelle et des attentes du public ».

La pièce Sonance Severance sera néanmoins rediffusée intégralement à l’occasion des 80 ans des compositeurs Sir Harrison Birtwistle et de Sir Peter Maxwell Davies, le 11 septembre prochain.

Sur la radio BBC, Plusieurs oeuvres contemporaines restent disponibles à la réécoute, à l'image de Near Midnight d'Helen Grime, Gaia Theory de Jonathan Dove ou encore The Sun Dances de John McLeod.

Sur le même thème