[PLAYLIST] Le jour où la Louisiane a découvert l'Amérique

Le 11 avril 1803, la Louisiane est proposée officiellement à la vente par la France aux Etats-Unis d’Amérique, l’occasion de célébrer cet événement avec une sélection de titres empreints des couleurs du vieux Sud.

[PLAYLIST] Le jour où la Louisiane a découvert l'Amérique
King Oliver's Dixie Syncopators © Corbis

Que vient faire en ce 11 Avril 2016, la Nouvelle- Orléans, plus grande ville de l’Etat de Louisiane ? Pourquoi proposer aujourd’hui, une playlist de titres composés par des musiciens et interprètes influencés de près ou de loin par le Bayou ? Car le 11 Avril 1803, l’Etat de Louisiane, propriété de l’Etat Français est proposé officiellement à la vente aux Etats-Unis par le ministre français du trésor, le marquis de Barbé-Marbois.

En effet, la construction des Etats-Unis s’est principalement opérée tout au long du XIXe siècle. Peu à peu, des états ont été délimités couvrant progressivement tout le territoire de la côte Est vers « The Wild West ». La Louisiane avait été concédée par une Espagne défaite face à Napoléon Bonaparte. Or, confrontés à des revers tant sur le sol Américain que dans les colonies, les projets d’empire français dans le Nouveau Monde sont abandonnés et est proposé officiellement à Robert Livington la vente non pas de la seule ville de la Nouvelle-Orléans, mais de toute la Louisiane, du golfe du Mexique jusqu’à la Terre de Rupert, du Mississippi aux Rocheuses.

Comme chacun sait, la Louisiane fut et demeure le vivier de multiples talents, ayant vu naître par exemple le grand Louis Armstrong, Sidney Bechet ou encore Charles dit « Buddy » Bolden pour ne citer qu’eux. La Louisiane est indubitablement le berceau du Jazz, mais aussi du Ragtime, du Gospel ou encore de la musique Cajun et Zarico.

Ainsi, tout à fait subjectivement, nous vous proposons une petite sélection de morceaux Jazz- mais pas que- pour donner à votre lundi soir la saveur brûlante et épicée du « Deep South ».

Sur le même thème