Plan chorale, Centre national... Le bilan de Françoise Nyssen dans le domaine musical

Mardi 16 octobre 2018, le monde de la culture découvrait le nom de son nouveau ministre, Franck Riester. Un an et demi seulement après sa nomination, Françoise Nyssen quitte donc le gouvernement. L’occasion de faire le bilan de son action en matière de musique.

Plan chorale, Centre national... Le bilan de Françoise Nyssen dans le domaine musical
Françoise Nyssen lors de la passation avec Franck Riester, © AFP / Alain Jocard

Après une nomination plébiscitée rue de Valois, Françoise Nyssen quitte le gouvernement Edouard Philippe en laissant derrière elle un bilan qui semble mitigé. Au lendemain de la nomination d’un nouveau ministre de la Culture, Franck Riester, France Musique revient sur les principales décisions politiques qui ont concerné la musique ces derniers mois. 

Education musicale

Durant son mandat, c’est de l’éducation artistique et culturelle à l’école dont Françoise Nyssen a fait son principal combat. Cette ligne avait d’ailleurs été augmentée dans son budget de la culture, stabilisé depuis deux ans. 

Avec le Plan chorale, chaque établissement avait pour objectif de se doter d’une chorale à partir de la rentrée 2019, ce à quoi s’ajoutait l’opération Tous musicien d’orchestre, pour démocratiser la pratique instrumentale à l’école, et la Rentrée en musique, dont la deuxième édition s’est tenue en septembre 2018. 

Deux heures de culture par semaine, c’est le projet que défendait Françoise Nyssen pour les élèves, avec des initiatives également largement portées par le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Et s’ils sont plutôt encourageants dans leurs intentions, il faut observer maintenant leur application. 

Le Centre national de la musique

Egalement appelé Maison commune de la musique, l’objectif de ce projet est de soutenir la création française. Son organisation et sa gouvernance font cependant encore l’objet d’une mission, confiée à deux députés LRM, Emilie Cariou et Pascal Bois. Leurs conclusions sont attendues cet automne pour lancer ce Centre national. 

Les fuites d’un document confidentiel du ministère de la Culture

En novembre 2017, fuitait dans la presse un document de travail du ministère de la Culture. Ce texte préconisait notamment la reconfiguration des orchestres de Radio France, la fin des régimes spéciaux à l’Opéra de Paris, et l’intégration de l’Orchestre de Paris à la Philharmonie. La ministre avait tenté de désamorcer la polémique en affirmant que ces réformes envisagées n’avaient pas été validées. Depuis, la fusion entre l’Orchestre de Paris et la salle de spectacle de la Cité de la musique a tout de même été lancée.