Plácido Domingo ne chantera pas au Royal Opera House

Accusé de harcèlement sexuel et déprogrammé de plusieurs salles espagnoles, Plácido Domingo ne chantera pas Don Carlo en juillet au Royal Opera House. L'institution londonienne et le chanteur ont rompu leur engagement d'un commun accord.

Plácido Domingo ne chantera pas au Royal Opera House
Accusé de harcèlement sexuel et déprogrammé de plusieurs salles espagnoles, Plácido Domingo ne chantera pas Don Carlo en juillet au Royal Opera House, © AFP

Après le Teatro Real de Madrid, c'est maintenant au tour du Royal Opera House d'annuler la venue de Plácido Domingo. La porte-parole a annoncé que l'institution lyrique londonienne acceptait la démission du chanteur, ajoutant  « nous souhaitons confirmer que nous n'avons reçu aucune plainte pour mauvaise conduite contre maestro Domingo pendant son passage au Royal Opera House, et que nous compatissons aux raisons de son annulation ». Plácido Domingo devait chanter Don Carlo dans la capitale britannique en juillet.  

Visé par une enquête commandée par le syndicat américain des artistes d'opéra, dans laquelle plusieurs femmes l'accusent de harcèlement sexuel, l'artiste a assumé la « responsabilité de ses actes » et s'est dit « sincèrement désolé » avant de compléter son propos en déclarant n'avoir « jamais été agressif envers personne ». Depuis, le ténor est dans la tourmente : il a quitté la direction de l'opéra de Los Angeles, annulé ses participations au Met de New York, au Teatro Real de Madrid. Le Théâtre national de la Zarzuela, à Madrid, a décommandé sa venue et le Palau de Las Arts de Valence a débaptisé son centre de perfectionnement, qui portait son nom.      

Le ténor reste pour le moment à l'affiche du Staatsoper de Hambourg, où il doit se produire fin mars, du Festival de Salzbourg (août), et de la Scala de Milan (novembre).