Philippe Jaroussky au service des jeunes talents

Le contre-ténor Philippe Jaroussky a lancé la deuxième saison de son académie à la Seine musicale de Boulogne Billancourt. Objectif : aider de jeunes talents à lancer leur carrière.

Philippe Jaroussky au service des jeunes talents
Philippe Jaroussky et la mezzo-soprano Marine Chagnon, membre de l'académie lors d'une masterclass publique à la Seine musicale, © Pablo Ruiz

Semaine bien remplie pour les 24 musiciens de la promotion 2018-2019 de l’Académie Jaroussky. Afin de préparer le concert de gala qui se tient vendredi 21 décembre à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt, les Jeunes talents ont enchaîné masterclasses et répétitions. Des chanteurs, pianistes, violonistes et violoncellistes, tous âgés de 18 à 30 ans et qui semblent promis à un brillant avenir. 

C’est justement pour cette raison que Philippe Jaroussky a souhaité créer son académie. Afin d’aider ces jeunes musiciens à traverser cette période du début de carrière, qui peut s’avérer compliquée. « Beaucoup de jeunes musiciens viennent me demander comment trouver un agent, comment passer des auditions pour faire autre chose que des petits rôles à l’opéra par exemple » explique le contre-ténor. 

« Evidemment, nous leur apportons un enseignement technique et musical, mais aussi de l’expérience. Par exemple, jouer avec un orchestre, ce qui n’est pas si courant au conservatoire. Cette semaine chargée correspond au quotidien de nombreux musiciens professionnels. L’idée est surtout de permettre des rencontres et la naissance d’amitiés musicales. Quand on est un jeune artiste en devenir, ces rencontres sont très importantes, voire primordiales et peuvent même faire une carrière ». 

Philippe Jaroussky rappelle c’est grâce à des rencontres avec des musiciens comme Jean-Claude Malgoire, Gérard Lesne ou Jean-Christophe Spinozi, que sa carrière a démarré. « J’ai eu beaucoup de chance de ne pas connaître ce passage difficile entre la sortie du conservatoire et la vie professionnelle. Une période qui peut être très anxiogène ». 

Recevoir l'enseignement et les conseils d'un artiste en pleine carrière

Cette semaine, les Jeunes talent ont donc participé à des masterclass, dont certaines étaient publiques. Celle de Philippe Jaroussky avait lieu mercredi 19 décembre et les spectateurs ont notamment pu assister à la séance de travail de Marine Chagnon, mezzo-soprano de 25 ans, actuellement au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSM). Elle a déjà fait ses débuts sur plusieurs scènes d’opéra et elle mesure sa chance d’avoir été intégrée dans l’académie. 

« Lorsqu’on vient ici, cela nous permet de sortir de l’école, de voir ce qui se fait ailleurs, de se confronter aux difficultés que nous n’avons pas au CNSM. Prendre des cours avec Philippe Jaroussky, c’est recevoir l’enseignement et les conseils d’un artiste qui est en pleine carrière, qui vit en ce moment-même les contraintes du métier. On voit un autre aspect du métier qui est beaucoup plus pratique et actuel » précise Marine Chagnon. 

Philippe Jaroussky s’est entouré de musiciens prestigieux : David Kadouch pour les pianistes, Geneviève Laurenceau pour les violonistes et Christian-Pierre La Marca pour les violoncellistes. Pour accompagner les jeunes talents, le contreténor a fait appel au Concert de la Loge, l’ensemble baroque fondé et dirigé par Julien Chauvin

« Il est important que ces jeunes musiciens puissent acquérir de l’expérience auprès de professionnels mais surtout qu’ils puissent se confronter à d’autres esthétiques musicales. Malheureusement, la musique baroque est trop peu enseignée au conservatoire. Il est intéressant pour eux de trouver un phrasé, de réagir immédiatement à la sonorité des instruments d’époque » explique Julien Chauvin.

Les 24 musiciens vont avoir une autre difficulté lors de ce concert de gala : un seul morceau par musicien. C’est-à-dire qu’il faudra qu’ils soient tout de suite impliqués dans la musique. Philippe Jaroussky et Julien Chauvin ont concocté un programme essentiellement centré sur Vivaldi et Bach. Le contre-ténor chantera également sur scène l’un de ses airs fétiches : Vedro con mio diletto de Vivaldi. 

Concert de gala de l’Académie Jaroussky, vendredi 21 décembre, 19h30, La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt.