Pas de Concours Long Thibaud en 2016

La fondation Long-Thibaud-Crespin a annoncé le report de l’édition 2016 du concours de chant lyrique à 2017. Une pause d’un an pour penser la refonte du concours.

Pas de Concours Long Thibaud en 2016
Les finalistes lors du concours Long-Thibaud-Crespin en 2013 ©DanielFouray/Maxppp

Le concours international Long-Thibaud-Crespin prend une année de césure. L’édition 2016, qui devait être consacrée au chant, est reportée à 2017. Une pause justifiée par les organisateurs comme « un temps nécessaire à la refonte du concours ».

Depuis 1943, le concours Long-Thibaud-Crespin décerne des grands prix aux violonistes, pianistes, et depuis 2011, aux chanteurs lyriques. De nombreux prestigieux artistes ont ainsi été récompensés, à l’instar des pianistes Samson François - lors de la première édition - et Aldo Ciccolini(1949). La compétition souhaite aujourd’hui de réinventer, et répondre aux nouveaux moyens de communication.

Pour développer et enrichir les futures éditions, la fondation se donne un an pour «repenser, rebâtir et proposer une formule rénovée.» Une formule qui sera adaptée aux nouvelles technologies et aux enjeux médiatiques de notre temps.

Le concours Long-Thibaud-Crespin accorde un prix chaque année à l’une des trois catégories concernées. En octobre 2015, le jeune pianiste britannique Julian Trevelyan s’est vu décerné le deuxième Grand Prix (une édition sans Premier Grand Prix), à seulement 16 ans.

Le finaliste obtient une récompense de 25 000 euros. Parallèlement aux Grands Prix décernés par le jury, le concours s’associe à quelques institutions partenaires dans le cadre de Prix spéciaux, comme la Sacem ou l’association des amis du concours.

Sur le même thème