Jean Nouvel contre la Philharmonie de Paris : ouverture d'une information judiciaire

Dernier épisode d'une longue saga : une information judiciaire vient d'être ouverte, après la plainte déposée en octobre 2019 par l'architecte Jean Nouvel contre la Philharmonie de Paris qui lui réclame 170 millions d'euros.

Jean Nouvel contre la Philharmonie de Paris : ouverture d'une information judiciaire
L'architecte Jean Nouvel a déposé une plainte contre la Philharmonie de Paris en octobre 2019, © Getty

Le Monde vient de publier le dernier épisode du feuilleton judiciaire opposant la Philharmonie de Paris et son architecte. On apprend dans un article publié lundi 22 mars que Jean Nouvel a obtenu l’ouverture d’une information judiciaire pour « favoritisme, prise illégale d’intérêts, détournements de fonds publics, concussion, faux et usage de faux ». Fondée sur les éléments d’une plainte déposée le 14 octobre 2019 par l’architecte, elle s’accompagne de la désignation d’un juge d’instruction chargé de mener les investigation – une information confirmée par le parquet national financier.

Ce nouvel élément de procédure vient s’ajouter à une série d'événements houleux qui donnent une note amère au projet. Dès l’ouverture de la salle le 14 janvier 2015, Jean Nouvel avait refusé d’assister à l’inauguration, dénonçant alors le mépris manifesté à l’égard de l’architecture et de l’architecte du « plus important programme culturel français de ce début de siècle ».

A la mesure de l’envergure du programme, les travaux estimés à hauteur de 173 millions au lancement du projet en 2006 ont finalement atteint les 386 millions. En dépit des moyens engagés, la salle ne répondait pas aux plans de Jean Nouvel lors de son ouverture : vingt-six lieux de non-conformité avaient été pointés par l’architecte, qui réclamait des travaux modificatifs dans l’attente desquels son nom ne devait plus être associé au projet. Le tribunal de grande instance de Paris s’est alors appuyé sur le manque d’éléments pour prendre la décision le 16 avril 2015 de ne pas faire droit à sa demande.

En avril 2017, la Philharmonie de Paris adressait une facture de 170,6 millions d’euros au cabinet Jean Nouvel, dont 110 millions de pénalités de retard… La plainte de l'architecte en 2019 est notamment venue contester cette somme. Reste à attendre les conclusions de l’enquête dont la teneur laisse présager encore de multiples rebondissements.