Nous avons testé la Journée pédagogique portes ouvertes de Radio France

Mercredi 7 octobre, Radio France ouvrait la porte aux professionnels de l'éducation afin de présenter l'offre pédagogique de différentes chaînes et formations de la maison. Retour sur la journée en quelques temps forts.

Nous avons testé la Journée pédagogique portes ouvertes de Radio France
Atelier "Classique en chanson", Journée pédagogique de Radio France / Photo : Suzana Kubik

Un peu avant 14h, les visiteurs de la Maison de la radio se rangent en pluseurs files, comme à l’école. Ils ne sont pas là par hasard : tous viennent du monde de l’éducation et participent à la Journée pédagogique portes ouvertes de Radio France. Au programme de la journée, quatre ateliers participatifs de nos formations et de nos radios, deux répétitions publiques et des rencontres avec les équipes pédagogiques de la maison.

Marina Sichanto est responsable de la médiation culturelle et de l’action éducative de la Maison de la radio. Selon elle, l’idée de cette journée portes ouvertes est certes de montrer quelques initiatives de la panoplie des projets en cours menés par les quatre formations de la maison et des chaines de radio, mais surtout d’amorcer un dialogue avec le monde des enseignants autour de leurs besoins et leurs projets pédagogiques :

« Les enseignants sont friands d’échanges. L’idée de cet après-midi pédagogique était de leur présenter notre saison, de proposer des ateliers participatifs, mais surtout de créer un espace de dialogue et de les aider à préciser leur projet pédagogique, pour qu’ils puissent mieux revenir avec leurs classes. »

Depuis la signature de la convention entre Radio France, le Ministère de la culture et le Ministère de l’éducation nationale il y a un an, qui visait à renforcer les échanges autour de l’éducation culturelle et artistique, le catalogue déjà riche des propositions pédagogiques des quatre formations s'est doté de nouvelles initiatives proposées par les chaînes et destinées à un nouveau public :

« Nous avons développé les ateliers autour des pratiques de la radio et des techniques journalistiques parce que nous travaillons de plus en plus avec les classes média, auxquelles on peut apporter notre savoir-faire », précise Marina Sichanto.

Atelier de l'ONF, Journée pédagogique/ photo : Suzana Kubik
Atelier de l'ONF, Journée pédagogique/ photo : Suzana Kubik

Mieux cibler les besoins des enseignants

Du coté des visiteurs, nombreux sont ceux qui viennent par curiosité, contents de pouvoir découvrir la Maison de la radio. Pendant la présentation de la saison par les équipes pédagogiques, on apprend plus sur leurs motivations. Les enseignants en primaire parisiens, par exemple, travaillent déjà avec les professeurs de la ville de Paris (PVP) sur les projets musicaux de leurs classes, et viennent surtout glaner de nouvelles idées. Une demande plus précise émane des enseignants en maternelle et des professeurs de lycée, qui disent avoir plus de difficultés à trouver des projets adaptés à l’âge de leurs élèves.

« Nous avons plusieurs projets qui peuvent être adaptés aux différents niveaux de classes, dont le 'Classique en chanson' , présenté lors de cette Journée pédagogique», explique Marie Faucher, responsable des actions pédagogiques de l’Orchestre national de France. « Cette journée nous permettra certainement de mieux cibler les besoins des enseignants et de pouvoir construire avec eux les projets qu’ils imaginent pour leur classe. »

Certains enseignants regrettent que l’offre pédagogique de Radio France s’arrête aux limites de la région parisienne.

« Selon une enquête que nous avons menée par rapport à la fréquentation de nos projets pédagogiques et nos visites à Radio France, 40% d’inscriptions viennent de la province. Beaucoup d’élèves qui viennent pour un court séjour à Paris, passent la journée à Radio France et en profitent pour participer à plusieurs activités.»

« Pour cela, l’Internet nous offre un champ des possibles infini », constate Sofi Jeannin, directrice musicale de la Maîtrise et du Chœur de Radio France. « Nous préparons une plateforme de mise à disposition d’un répertoire pour chœur composé pour la Maîtrise, avec les dossiers pédagogiques, enregistrements et clés de travail à destination des enseignants de toute la France. Cela veut dire que, où que l’on soit, on pourra avoir accès à un répertoire et aux outils communs. »

Atelier "En chantant" par Sofi Jeanin, Journée pédagogique / Photo : Suzana Kubik
Atelier "En chantant" par Sofi Jeanin, Journée pédagogique / Photo : Suzana Kubik

Déployer tout le potentiel pédagogique

Même si de nombreux projets ont déjà été réalisés en collaboration avec l'éducation nationale, le potentiel de la maison ronde reste énorme, comme le précise Sofi Jeannin :

« Nous avons une expertise spécifique, nous pouvons organiser les formations des enseignants pour mieux les accompagner dans leur travail, nous pouvons impulser la création au service de l'éducation ou mettre à disposition des enseignants toute la richesse de nos archives parce que nous avons l'histoire avec nous.»

Un potentiel énorme à déployer dans tous les domaines de l'éducation artistique et culturelle, à savoir la transmission des connaissances, la découverte des artistes et la pratique artistique, a résumé la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, qui est venue saluer les enseignants en fin d'après-midi et en a profité pour participer aux ateliers de chant et de radio. Quant aux équipes pédagogiques, les idées ne manquent pas, la motivation non plus, comme le confirme le commentaire d’une enseignante en maternelle à l’issue de l’atelier « En chantant » avec Sofi Jeannin en fin d’après midi:

« J’ai rencontré ici un tel plaisir de faire de la musique, que c'est ce que je veux transmettre à mes élèves. Une manière de découvrir et vivre la musique qui leur fera continuer à l’aimer pour toujours. »

-- Ecoutez le reportage sur la Journée pédagogique portes ouvertes dans Fabrication maison

Sur le même thème