Nathalie Piolé récompensée aux Victoires du Jazz 2018

Nathalie Piolé, productrice de l’émission Banzzaï sur France Musique, a remporté la Victoire de la Femme de médias de l’année. Cécile McLorin Salvant et Laurent De Wilde font également partie des primés de la soirée.

Nathalie Piolé récompensée aux Victoires du Jazz 2018
Nathalie Piolé, © Radio France / Christophe Abramowitz - RF

Jeudi 25 octobre 2018 se tenait la 16e édition des Victoires du Jazz. La cérémonie, animée par Sandra Nkaké et Sébastian Danchin, président des Victoires, était organisée à l’auditorium Debussy-Ravel de la Sacem, à Paris. Elle s'est ouverte avec un hommage rendu à Didier Lockwood, disparu le 18 février 2018.

Le pianiste Laurent De Wilde a été consacré Artiste de l’année, et la chanteuse Cécile McLorin Salvant Voix de l’année. Cette dernière avait notamment remporté le prestigieux Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz en 2017.

Le saxophoniste Raphaël Imbert a été décoré de la Victoire de l’Album inclassable de l’année, pour Music is my hope. The Amazing Keystone Big Bang a été désigné groupe de l’année. Roberto Negro a reçu le prix de l’Album sensation de l’année pour Saison 3, avec son trio Dadada (Roberto Negro, Emile Parisien, Michel Rabbia). Enfin c’est David Enhco qui a remporté la Victoire du Jazz 2018 pour l'Artiste qui monte. 

La Victoire d’Honneur a quant à elle été remise à Rhoda Scott, qui a reçu son prix accompagnée de son Lady Quartet. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Une Victoire pour Nathalie Piolé

La productrice de l’émission Banzzaï sur France Musique, Nathalie Piolé a été désignée Femme de médias de l’année. Pour rappel, ça n’est autre qu’Alex Dutilh qui avait reçu le prix de la Plume de l’année lors de l’édition 2017 !

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Pierrette Devineau (Paris Jazz Festival, Belle Île en Jazz, CC Prod) a remporté la Victoire de Programmatrice de l'année, La Buissonne celle du Label de l'année, tandis que Marion Piras, à la tête de l’Agence d’artistes Inclinaisons, a été désigné Productrice de spectacles de l’année. 

Philippe Tessier du Cros a gagné la Victoire d'Ingénieur du son de l'année et la Maison Henri Selmer s’est vue remettre le Prix Spécial du Comité Artistique des Victoires du Jazz 2018.