Nathalia Milstein remporte le prix du jeune soliste des medias francophones publics 2017

La pianiste Nathalia Milstein vient de remporter le prix du jeune soliste des medias francophones publics 2017. Elle était la candidate présentée par France Musique.

Nathalia Milstein remporte le prix du jeune soliste des medias francophones publics 2017
Nathalia Milstein (Droits : Frances Marshall), © Autre

La liste des lauréats du prix des medias francophones publics présentés par France Musique s’allonge ! Après Edgar Moreau en 2013, Jean Rondeau en 2014 et Elsa Dreisig l’année dernière, Nathalia Milstein vient de remporter le concours pour son édition 2017.

Cette compétition, autrefois appelée Prix des radios francophones publiques, rassemble quatre diffuseurs partenaires, Radio France, la RTS pour la Suisse, la RTBF pour la Belgique et Radio Canada. Assortie d’une bourse de 4000 euros, elle récompense un jeune musicien ou un chanteur qui s’est distingué dans le répertoire classique. Les radios s’engagent par la suite à soutenir la carrière du jeune lauréat en faisant rayonner son talent dans leurs pays respectifs.

Née en 1995 à Lyon, dans une famille de musiciens russes, son grand-père Iakov Milstein était musicologue et professeur de piano au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Nathalia Milstein commence le piano à l’âge de 4 ans avec son père Serguei Milstein. En 2009, elle entre au Conservatoire de musique de Genève et obtient son certificat de fin d’études avec les félicitations du jury en 2012. Elle continue par la suite des études à la Haute école de Musique de Genève, avec Nelson Goerner.

Ce n’est pas la première fois que la jeune pianiste se distingue lors de compétitions internationales. En 2008, 2009 et 2010 elle est lauréate au Concours Flame, puis 1er prix aux Concours organisés par le Conservatoire de Musique de Genève en 2010, 2011 et 2012. En 2015, elle devient la première femme à remporter le 1er Prix du Concours International de Piano à Dublin, et son succès devient international. Nathalia Milstein est désormais appelée à se produire dans le monde entier, au Carnegie Hall à New York, au Wigmore Hall à Londres, au Gewandhaus à Leipzig, ou encore aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.