Musicopolis : l'invention du concert public à Montpellier en 1903

Le 24 mai 1903, on pouvait lire dans l'hebdomadaire "La Vie Montpelliéraine "le titre suivant : "Le dernier concert symphonique". Retour sur cette date importante dans Musicopolis.

Musicopolis : l'invention du concert public à Montpellier en 1903
mea musicopolis montpellier

Les histoires de la musique se concentrent bien souvent sur les capitales, et particulièrement dans les pays comme le nôtre extrêmement centralisés et depuis longtemps. Mais (puisqu'il est question de la France) ceci ne veut pas dire qu'il n'y a eu de musique qu'à Paris ! Si les compositeurs finissent souvent par monter à la capitale, il y a des dynasties de musiciens qui ont exercé leur talent dans les différentes régions du pays.

En Languedoc comme ailleurs, le rôle des maîtrises a été très important sous l'Ancien Régime, et des maîtres de musique faisaient leur carrière dans des villes diverses, pour enseigner le chant et les bases musicales aux petits garçons. Du côté des joueurs d'instruments, filles et garçons pouvaient apprendre le métier et faire carrière, comme instrumentistes, chanteurs, ou parfois compositeurs. Ils trouvaient à s'employer chez les aristocrates qui, par goût ou pour accompagner la danse ou encore pour tenir leur rang, se faisaient divertir par la musique.

Cette histoire, Anne-Charlotte Rémond la raconte du lundi 9 au vendredi 13 novembre, à 13h30 sur France Musique. Les épisodes de Musicopolis sont ensuite disponibles à la réécoute en cliquant sur les images ci-dessous :
aucunaucunaucunaucunaucun

Sur le même thème