Musicopolis : Dvořák à New-York en 1893

Musicopolis remonte le temps, direction New-York en 1893 sur les pas d'Anton Dvořák. Cinq épisodes autour de la création de sa symphonie du Nouveau Monde...

Musicopolis : Dvořák à New-York en 1893
musicopolis dvorak

Le 16 décembre 1893, les voitures se pressent à l'angle de la 7ème avenue et de la 57ème rue, juste au Sud de Central Park, devant le Carnegie Hall. Ce soir-là, on donne la première audition de la 9ème symphonie d'un compositeur tchèque, Antonin Dvořák "From the new World", en provenance du Nouveau Monde. La soirée a été annoncée dans les journaux, on en a fait un véritable battage médiatique, comme on dirait aujourd'hui !

Le 17 décembre 1893, dans le New York Times, un long article relatait la soirée de la veille, pendant laquelle le public réuni au Carnegie Hall avait pu entendre la création de la 9ème symphonie de Dvořák. "Pour résumer, terminait le journaliste, les mélodies principales de la symphonies sont d'une grande beauté, et pleines de caractère ; le développement est clair et logique, et la symphonie, comme un tout, est symétrique, puissante, et intensément intéressante. Nous la considérons comme la meilleure du Dr Dvorak, ce qui équivaut à dire que c'est une grande symphonie et qu'elle doit avoir sa place parmi les oeuvres de ce genre les plus excellentes qui aient été produites depuis la mort de Beethoven ". En dehors de ces compliments, l'auteur de l'article insistait beaucoup sur les questions de nationalité musicale : sur quelle musique populaire le compositeur s'était-il appuyé ? Pouvait-on reconnaître la musique des amérindiens, celle des afro-américains ? En bref, le "Dr Dvorak" avait-il écrit une symphonie "américaine" ?

Passez votre pointeur sur l'image ci-dessous et cliquez sur les icônes pour accèder à chaque épisode. Ceux-ci seront disponibles à la réécoute après chaque diffusion, du lundi 4 au vendredi 8 janvier.

Sur le même thème