Mort du chef d’orchestre Gerd Albrecht

Le chef d’orchestre allemand Gerd Albrecht est mort dimanche à Berlin à l’âge de 78 ans. Chef principal de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich de 1975 à 1980, directeur de l’Opéra de Hambourg de 1988 à 1997, Gerd Albrecht avait aussi été le premier chef étranger à diriger l’Orchestre philharmonique tchèque de 1993 à 1996.

Mort du chef d’orchestre Gerd Albrecht
Gerd Albrecht, 603X380

Ardent défenseur de la musique de ses contemporains – Henze, Penderecki, Ligeti et Rihm, entre autres – Gerd Albrecht était aussi très engagé auprès des jeunes, notamment grâce à la « Fondation pour les jeunesses musicales de Hambourg » qu’il avait créée en 1989. Lauréat en 1957, à 22 ans, du 1er Prix du Concours international de jeunes chefs d’orchestre à Besançon, Gerd Albrecht en était le Président du jury de la 53e édition en septembre 2013.

Le nom de Gerd Albrecht est aussi attaché à la controverse autour de l’Orchestre philharmonique tchèque. Le chef avait été élu par l’orchestre en 1993, pour une durée de cinq ans, mais a très vite critiqué ce qu’il appelait le « nationalisme tchèque ». Accusé d’avoir reçu illégalement des cachets d’un montant de 140 000 marks lors de tournées, il répond en se disant traité en « bouc émissaire de trois siècles de domination des Habsbourg en Bohême, de la domination nazie et de la participation de la RDA à la répression du Printemps de Prague ».

L’année suivante, Gerd Albrecht s’opposait à ce que l’orchestre se produise au Vatican, sous la direction de Gilbert Levine, lors d’un concert de célébration de la réconciliation entre catholiques et juifs, invoquant un emploi du temps trop chargé. Il démissionna de son poste en février 1996, un mois après le concert officiel des 100 ans de l’orchestre, donné en l’absence du président tchèque Vaclav Havel.

Gerd Albrecht restera dans les mémoires autant pour sa direction que pour la liberté de son ton. En 2003, il se déclara publiquement, en plein concert, depuis le podium, sa protestation contre l'action américaine en Irak.