Montserrat Caballé toujours aux prises avec la justice

Convoquée par le tribunal de Barcelone mardi 12 mai pour régler au fisc espagnol 500 000 euros et éviter la prison, la soprano Montserrat Caballé n’a pas été en mesure de se présenter.

Montserrat Caballé toujours aux prises avec la justice
Le soprano espagnole Montserra Caballé est soupçonnée d'avoir fraudé le fisc à hauteur de 500 000 euros. (© Georgios Kefalas/epa/Corbis)

Mise en examen en avril 2014 pour une fraude fiscale de 500 000 euros issus de ses tournées internationales détournés par le biais d’une société en Andorre, Montserrat Caballé devait normalement rembourser le fisc espagnol mardi 12 mai à 10h. Dans le cadre de cet accord, la soprano voyait sa peine de prison réduite à six mois, lui évitant – de fait - de passer la moindre nuit en prison.

Il semblerait pourtant que les affaires judiciaires de Montserrat Caballé dureront plus longtemps… D’une part, la cantatrice ne s’est pas présentée au tribunal et, d’autre part, son avocat a abandonné l’affaire il y a deux jours. Devant la cour, ce dernier a déclaré ne pas connaître les raisons de l’absence de sa cliente, ne plus être en relation avec elle, et ce en raison d’un mutuel « manque de confiance ». Après avoir accepté sa démission, le juge n’eut d’autre choix que de suspendre la séance.

Selon le quotidien espagnol El Pais, l’état de santé de Montserrat Caballé est délicat. A 82 ans, la soprano va devoir désigner un nouvel avocat, mais nul ne sait si cela signifiera ou non un changement de stratégie, et donc une remise en cause de l’accord conclu avec le tribunal.

Sur le même thème