Mise aux enchères du premier contrat d’impression de la Passion selon Saint Matthieu de Bach

Le contrat pour la première publication de la Passion selon Saint Matthieu de Bach mis aux enchères par Sotheby’s mardi 24 mai 2016 révèle des informations importantes quant à la redécouverte du Cantor.

Lorsque [Jean Sébastien Bach ](http://Mise aux enchères du premier contrat d’impression de la Passion selon Saint Matthieu de Bach) est mort en 1750, une partie de son œuvre fut oubliée pendant un temps. Seules quelques-unes de ses compositions ont été publiées durant son existence. La musique du Cantor de Leipzig a survécu grâce à des copies, rédigées par lui ou par ses élèves. Néanmoins, bon nombre de ces copies sont incomplètes ou ont totalement disparues.

C’est au début du XIXe siècle, en grande partie grâce à Félix Mendelssohn, que le travail de Bach a refait surface. Le 11 mars 1829, l’une de ses œuvres majeures, la Passion selon Saint Matthieu, est réapparue sous une forme surprenante. Mendelssohn, à peine sorti de l’adolescence, conduit une représentation de la Passion, drastiquement amputée et dont une partie fut ré-orchestrée par lui-même, à la Berlin Singakademie. Deux représentations suivirent suite au succès.

Grâce à cette initiative, la Passion selon Saint Matthieu acquit une nouvelle audience, plus moderne. Mais le compositeur utilisa pour ses concerts une partition manuscrite, puisque l’intégralité de l’œuvre n’avait jamais été imprimée. D’où l’originalité du document mis aux enchères mardi 24 mai 2016 par Sotheby’s : un contrat totalement inconnu qui témoigne du processus d’impression de l’œuvre de Bach.

The 1829 contract for the publication of Bach’s St Matthew Passion. Photograph: Courtesy Sotheby's
The 1829 contract for the publication of Bach’s St Matthew Passion. Photograph: Courtesy Sotheby's

Ce contrat démontre la vitesse à laquelle, après le succès des concerts de Mendelssohn, l’œuvre a été imprimée. Passé entre le musicien et le journaliste Adolf Bernhard Marx et l’éditeur Adolf Martin Schlesinger, le document est daté du 8 avril 1829 et apporte de nombreux détails quant à la publication de La Passion. Schlesinger chargeait Marx d’écrire une partition pour voix et piano, ainsi qu’une partition pour grand orchestre et chœur. Y sont également précisés les frais et le mode de paiement. Marx revint à la version originale de Bach, trouvée dans des manuscrits plus anciens. S’il n’avait procédé de la sorte, le monde aurait facilement perdu la trace originale de la Passion selon Saint Matthieu.

La publication de l’œuvre, en 1830, fut un succès retentissant. L’intérêt pour l’œuvre de Bach, initié par Marx, Mendelssohn et Schlesinger, date de cette publication. Estimé à environ 5000 à 7000 livres sterlings, le manuscrit s’est vendu 11 250 livres sterlings (environ 15 000 euros).

Sur le même thème