Maxime Quennesson lauréat du concours Barbash JS Bach

Le violoncelliste Maxime Quennesson vient de remporter la deuxième édition du concours international Barbash JS Bach.

Maxime Quennesson lauréat du concours Barbash JS Bach
Maxime Quennesson, © Jean-Louis Neveu

Ils étaient 130 candidats inscrits. Maxime Quennesson  a remporté la deuxième édition du concours Barbash JS BACH pour cordes grâce à son interprétation de la Suite n° 5 en do mineur BWV 1011.

A 25 ans, le jeune violoncelliste s'est imposé devant quatre autres finalistes dont la  violoniste américaine Claire Bourg. Il remporte 5000 dollars ainsi qu'une prestation en solo lors du Island Symphony Bach Festival qui se tiendra à New York en 2021.  

Le concours annuel s'adresse aux jeunes musiciens âgés de 16 à 30 ans spécialisés dans les instruments à cordes. Ils ont pour obligation d'interpréter des pièces de Jean-Sébastien Bach composées pour des instruments à cordes solo. 

Maxime Quennesson, originaire d'Orsay, a commencé le violoncelle à l'âge de six ans. Il a ensuite étudié la musique avec Hélène Dautry, Michel Strauss et Guillaume Paolettei. Il est en résidence en Belgique, à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, depuis 2019. 

Il s'est déjà produit en tant que soliste avec l'Ensemble Appassionato, Orchestre du Concert de la Loge, Stuttgart Kammerorchester. Il a également joué en récital au Festival Radio France Montpellier-Occitanie, ainsi qu'a la Amsterdam Cello Biennale. 

Maxime Quennesson a déjà remporté de nombreux concours internationaux comme le Louis Rosoor, le Woluwe-Saint-Pierre, Flame et le Bellan. Avec le Trio Zeliha, il a été en résidence au festival international de piano de La Roque d'Anthéron, lors de l'édition 2019.