Maxim Vengerov amadoue les douaniers

Alors qu'il voyageait de France à Monaco, le violoniste russo-israélien a été contrôlé par les douaniers et a dû leur jouer un morceau pour prouver qu'il était bien le propriétaire de son violon.

Maxim Vengerov amadoue les douaniers
Maxim Vengerov

Arrivé à la frontière monégasque la semaine dernière, Maxim Vengerov s'est fait contrôler par les douaniers qui lui ont demandé s'il avait quelque chose à déclarer. En apercevant l'étui de son violon, ils lui ont réclamé les papiers pour confirmer qu'il est bien le propriétaire. Ce à quoi Maxim Vengerov a répondu qu'il ne les avait pas mais qu'il pouvait le prouver quand même. Voilà deux douaniers chanceux !