Louis Langrée prend la direction de l'Opéra-Comique

Mis à jour le jeudi 21 octobre 2021 à 16h46

Le chef d'orchestre et directeur musical de l'Orchestre de Cincinnati (Etats-Unis) Louis Langrée devient le nouveau directeur de l'Opéra-Comique pour un mandat de cinq ans, a annoncé jeudi 21 octobre le ministère de la Culture.

Louis Langrée prend la direction de l'Opéra-Comique
Louis Langrée prend la direction de l'Opéra-Comique, © AFP

Retour en France pour Louis Langrée. L'actuel directeur musical de l'Orchestre symphonique de Cincinnati, dans l'Ohio, et du Mostly Mozart Festival à New York, succède à Olivier Mantei (nommé pour sa part à la Philharmonie de Paris) à la direction du Théâtre national de l'Opéra-Comique pour un mandat de cinq ans. 

Le natif de Mulhouse a emporté l'adhésion avec son projet axé autour de "l'esprit Favart", élaboré avec la collaboration de Chrysoline Dupont, qui rejoint également l'institution. Ce programme propose de mêler grandes œuvres du répertoire de l'Opéra-Comique et créations. "Une attention particulière sera portée au croisement des disciplines et des formats artistiques, avec notamment l’idée de « pléiades » déployant une offre plurielle autour d’un même ouvrage", souligne le communiqué du ministère de la Culture.   

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Fragilisé par près de 20 mois de rénovation, jusqu'en 2017, l'Opéra-Comique a initié bon nombre d'actions pour s'ouvrir aux publics, et accroître sa visibilité. Le projet de Louis Langrée et de Chrysoline Dupont pourra donc s'appuyer sur de solides fondations, comme la Maîtrise populaire, afin de poursuivre son ouverture et "accentuer l’action de l’établissement en matière de transmission et de formation au genre opéra-comique et au chant français, en priorité pour les jeunes chanteurs mais également les chefs d’orchestre, les metteurs en scène, les décorateurs, etc." 

Âgé de 60 ans, Louis Langrée est sans doute l'un des plus américains des chefs d'orchestres Français. Habitué du Metropolitan Opera de New York, il confiait il y a quelques mois au micro de France Musique ne "s'être jamais senti autant français que depuis (qu'il) habite aux Etats-Unis. On est du pays d'où on est né, et la France est mon pays. J'y reviendrai."