Liszt, grand amateur de cigares et de Cognac

C'est ce que révèle un livre de comptes ayant appartenu à Franz Liszt, racheté par une fondation à Weimar.

Le livre de comptes de 160 pages sera déposé aux archives Goethe. Parmi les dépenses du compositeur, on peut noter sa grande consommation de cigares et de Cognac.