Covid-19 : où en sont les autres salles de spectacle en Europe ?

Si de très nombreuses salles en France sont concernées par le couvre-feu, la situation chez nos voisins européens est très contrastée, passant des restrictions aux annulations pures et simples des représentations.

Covid-19 : où en sont les autres salles de spectacle en Europe ?
Salle de spectacle déserte à cause du coronavirus., © Getty

Les salles de spectacle européennes sont paralysées par le coronavirus. Aux Pays-Bas, le gouvernement a annoncé le 14 octobre la fermeture des salles de concert durant quatre semaines, afin d'échapper au COVID. En Allemagne, où la situation est très tendue avec plus de 344 000 cas, certaines régions comme celles de Berlin, Francfort et Cologne, ont imposé des couvre-feux depuis le 9 octobre, à partir de 22 ou 23h. A Hambourg, un concert peut avoir lieu avec 1000 personnes assises en plein air ou 650 en salle fermée. 

La situation est également très difficile en Italie où le secteur de la culture est sinistré depuis le mois de mai. Samedi 10 octobre, 1300 professionnels du spectacle ont manifesté à Milan pour demander de l'aide au gouvernement. En Belgique, depuis le 20 août, les rassemblements de spectateurs pour les événements culturels sont limités à 200 personnes en intérieur et à 400 personnes en extérieur. Seules les salles culturelles de Flandre voient leurs capacités portées à 60%. Elles peuvent désormais ne laisser qu'un seul siège  inoccupé entre chaque personne. 

En Espagne, dans la province de Navarre, située à la frontière française, les salles de spectacles ont l'obligation de fermer à 22h avec un plafond imposé de 30% de la clientèle habituelle. Barcelone va organiser prochainement un concert test réunissant 1000 personnes, sans distanciation mais avec masques, gel hydroalcoolique, et tests antigéniques afin de détecter une éventuelle contagion durant le spectacle. Depuis le 9 octobre, Madrid et neuf communes voisines sont partiellement bouclées.  Quelques spectacles son encore programmés au Teatro Real.   

Le seul pays d'Europe où la situation n'est pas si mauvaise est la Suède avec seulement 5907 décès et un peu plus de 100 000 personnes infectées. Le pays n'a pas pratiqué de confinement, ni obligé à porter obligatoirement le masque. Les salles de spectacles sont ouvertes.

Ailleurs dans le monde, la situation culturelle n'est pas plus brillante.  Au Canada, la majorité des salles québécoises est fermée, principalement à Montréal et Québec. Entre le 12 mars et le 30 juin, les diffuseurs de spectacles ont perdu 17 millions de dollars, en billetterie. Au Maroc, à Casablanca,  un couvre-feu a été instauré à 23 heures, obligeant les salles de spectacles à ne plus être ouvertes à cette heure.