Le monde de la musique rend hommage à Mariss Jansons

Depuis l’annonce de la disparition du chef d’orchestre letton Mariss Jansons, dans la nuit du 1er décembre 2019 à Saint-Pétersbourg, artistes, institutions et journalistes rendent hommage à celui qui était considéré comme « l’un des plus grands chefs au monde ».

Le monde de la musique rend hommage à Mariss Jansons
Mariss Jansons à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Vienne pour le concert du Nouvel An en 2016, © AFP / Herbert Neubauer

« Il y a des nécrologies que l’on ne voudrait jamais avoir à écrire », peut-on lire dans Le Figaro ce lundi 2 décembre, sous la plume de Christian Merlin. Le journaliste poursuit, « Mariss Jansonsétait non seulement un des plus grands chefs d’orchestre de la fin du XXe siècle et du début du XXIe, c’était aussi un homme merveilleux, que tous ceux qu'il côtoyait ne pouvaient qu'aimer ». Sur France Musique ce lundi matin, les mots de Christian Merlin soulignaient la même émotion.

Et que ce soit La Republicca en Italie, El País en Espagne ou The Guardian en Grande-Bretagne, les journaux sont unanimes depuis l'annonce de sa disparition, dans la nuit du 1er décembre 2019, à l’âge de 76 ans : Mariss Jansons, chef d’orchestre aux grandes qualités humaines et d'une grande exigence, était l’un des plus grands encore en vie. 

L’Orchestre philharmonique de Vienne lui a dédié sa représentation dimanche matin en souvenir « d’une collaboration artistique étroite de plusieurs décennies et d’une amitié personnelle profonde » a déclaré son premier violon, Daniel Froschauer avant la représentation, relate l’AFP. L’Orchestre symphonique de la radio bavaroise salue « un grand artiste et une personnalité exceptionnelle ». 

« La musique a perdu l’un de ses piliers »

De nombreuses personnalités du monde musical font part de leur émotion depuis ce week-end. « Le grand Mariss Jansons était un collègue, un professeur et un mentor incroyable. L’annonce de sa disparition m’a profondément choqué et attristé. La musique a perdu l’un de ses piliers. Il va beaucoup me manquer », écrit le chef Andris Nelsons

Le chef Yannick Nézet Séguin remercie Mariss Jansons qui a inspiré  « tant de musiciens dans le monde». Dans la longue liste des artistes qui saluent sa mémoire figurent les pianistes Denis Matsuev et Lang Lang, Renaud Capuçon et Gautier Capuçon ou encore la violoniste Lisa Batiachvili. 

« Votre talent restera toujours au firmament de la Lettonie et de la musique mondiale et dans nos cœurs », a pour sa part écrit sur Twitter le président letton Egils Levits