Les magasins d'instruments de musique Milonga mis en liquidation judiciaire

Le tribunal de commerce de Marseille a prononcé la liquidation judiciaire de la société d'instruments de musique Milonga. 163 salariés sont concernés.

Les magasins d'instruments de musique Milonga mis en liquidation judiciaire
Magasin Milonga

Le tribunal de commerce de Marseille a prononcé mercredi la liquidation judiciaire de la société Milonga, une chaîne de magasins d'instruments de musique et de formation musicale, selon l'avocate de son comité d'entreprise. Milonga, dont l'actionnaire principal est Sodival (aussi propriétaire de l'enseigne de biens culturels et de loisirs Cultura), compte 163 salariés.

Ce jeudi 3 octobre, 11 des 12 magasins que compte l'enseigne étaient bloqués et les salariés occupaient les lieux pour une durée illimitée. Le délégué CFTC Lucas Poulalion a déclaré que « le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) mis en place cet été a été annulé et on nous dit maintenant qu'il n'y a plus d'argent et que l'on doit partir comme ça, sans rien dire, sans indemnités, sans un so u ».

Six magasins se trouvent en Ile-de-France: Lieusaint (Seine-et-Marne), Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), Villiers-sur-Marne et Bonneuil (Val-de-Marne), les Clayes-sous-Bois (Yvelines) et Ezanville (Val-d'Oise) et six autres sont répartis en province. Milonga avait été placée en redressement judiciaire le 29 juillet.

AFP