8 visites musicales pour les Journées du Patrimoine 2021

Ce week-end, les 18 et 19 septembre 2021, de nombreux bâtiments ouvrent exceptionnellement leurs portes dans le cadre des journées du patrimoine à Paris, Grenoble, ou encore Lille. L'occasion de proposer quelques visites plus ou moins insolites aux mélomanes.

8 visites musicales pour les Journées du Patrimoine 2021
Ce week-end, les 18 et 19 septembre, de nombreux bâtiments ouvrent exceptionnellement leurs portes dans le cadre des journées du patrimoine. L'occasion de proposer quelques visites plus ou moins insolites aux mélomanes., © AFP / Philippe Roy / Aurimages via AFP

La 38e édition des Journées du Patrimoine se tiendra ce week-end, samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021. L'occasion, partout en France, de visiter des monuments d'habitudes fermés au public, d'entrer dans les coulisses des lieux où se fait la musique voire de participer à des ateliers inattendus. 8 propositions de choses à faire pour égayer musicalement votre week-end. Attention néanmoins à ne pas oublier vos "pass sanitaires" et (probablement) vos parapluies.

Être habilleuse - MC2 de Grenoble

À Grenoble, la MC2 propose une activité intitulée « 24h dans la vie d’une habilleuse ». Pendant 1h30, l’atelier propose de découvrir Monica, régisseuse principale costumes et son métier indispensable au bon fonctionnement d’un spectacle. À découvrir également : une visite des coulisses du bâtiment ainsi que de la grande salle et de nombreux concerts. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

« Cette journée est aussi l’occasion de vous faire connaître certains métiers. Vous aurez la chance de rencontrer Monica, notre régisseuse principale costumes, dans son atelier couture. Une façon d’en savoir un peu plus sur le métier d’habilleuse. Vous pourrez également découvrir des matières précieuses utilisées dans les créations costumes et accessoires. »

Informations : ici

Pendant 1h30, l’atelier propose de découvrir Monica, régisseuse principale costumes et son métier indispensable au bon fonctionnement d’un spectacle.
Pendant 1h30, l’atelier propose de découvrir Monica, régisseuse principale costumes et son métier indispensable au bon fonctionnement d’un spectacle., © Getty / (Photo by KEYSTONE-FRANCE/Gamma-Rapho via Getty Images

Découvrir l'histoire musicale de Notre dame - Collège des Bernardins (Paris)

Le Collège des Bernardins propose de redécouvrir Notre-Dame de Paris, notamment à travers un concert qui mêle Satie et Debussy par la pianiste Jodyline Gallavardin prolongé par une lecture du romane de Victor Hugo et une projection de l'adaptation cinématographique de Jean Delannoy de 1956 avec Gina Lollobrigida et Anthony Quinn. On pourra également, entre autres choses, participer à un atelier Slam, visiter le bâtiment et apprendre à décrypter un film.

« Comme aucun autre édifice dans l’histoire, Notre-Dame de Paris a été le centre d’attention d’une multitude de créateurs dans tous les domaines artistiques. En premier lieu figure Victor Hugo, son roman, mais aussi la légendaire réalisation cinématographique de Jean Delannoy de 1956 avec Gina Lollobrigida et Anthony Quinn. Musicalement, son architecture a inspiré des compositeurs comme Erik Satie, mais aussi Claude Debussy. [...] Ce voyage à travers les disciplines artistiques préfigure aussi les futures programmations pluridisciplinaires du Collège des Bernardins qui débuteront en novembre et culmineront l’été prochain avec un cycle consacré à Notre-Dame. »

Informations : ici

Le Collège des Bernardins propose de redécouvrir Notre Dame de Paris
Le Collège des Bernardins propose de redécouvrir Notre Dame de Paris, © Maxppp / Marlene Awaad/IP3

Suivre des fantômes - L'Opéra de Lille

Plus de cent ans après la construction de l’Opéra de Lille, l’architecte Louis-Marie Cordonnier revient en personne présenter le bâtiment avec l'aide des comédiens Alice Roland et Gaspard Delanoë. Une visite qui promet de faire découvrir « l’Opéra de Lille sous un jour inhabituel en mêlant les espaces et les temps. En compagnie de ces guides fantaisistes, le public suivra un parcours ponctué d’histoires étranges et de variations sensibles. » En prime vous pourrez assister aux répétitions d'Idomeneo de Mozart.

Informations : ici

Plus de cent ans après la construction de l’Opéra de Lille, l’architecte Louis-Marie Cordonnier revient en personne présenter le bâtiment avec l'aide des comédiens Alice Roland et Gaspard Delanoë.
Plus de cent ans après la construction de l’Opéra de Lille, l’architecte Louis-Marie Cordonnier revient en personne présenter le bâtiment avec l'aide des comédiens Alice Roland et Gaspard Delanoë., © Jean-Pol GRANDMONT, CC BY 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/3.0>, via

Écouter la nature sur des transats vibrants - Château de Versailles

S'allonger dans le potager du roi, regarder le ciel et écouter la nature... qui fait vibrer votre transat ! C'est la proposition de Serge Laubier, accompagné par la comédienne Marion Sicre.

« Le public prend place dans des transats équipés de moteurs électriques qui retransmettent les vibrations du son. Autour du public, 8 hauts-parleurs pour une perception à 360°. Au centre, deux enceintes basses fréquences qui donnent chair et velouté au son. Comme dans l’eau, le son se perçoit autant en conduction osseuse – avec tout le corps – que par les oreilles. Bruissement du vent dans les feuilles, rumeurs de la ville, jouant avec les sons des quatre éléments, Serge de Laubier décompose et recompose des paysages sonores imaginaires. Pour cette version, il est accompagné par la comédienne Marion Sicre, pour une proposition autour de la littérature dédiée à la nature ».

Informations : ici

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Jouer Chopin sur un piano d'époque - Croissy-sur-Seine (78)

Avis aux pianistes qui voudraient tester de véritables instruments du XIXe siècle, c'est ce que propose le salon romantique du château Chanorier à Croissy-sur-Seine.

« Vous êtes pianiste et jouer sur un piano de l’époque romantique vous tente ? Profitez des journées du patrimoine pour essayer en privé le ou les pianos exposés au salon romantique : Pleyel 1837 (Paris) - Erard 1845 (Paris) - Streicher 1847 (Vienne) Poser les mains sur le clavier de ces instruments dans le calme du Salon romantique, c'est l'assurance de faire un voyage dans le passé. Une Valse ou un Nocturne de Chopin sur le Pleyel 1837, un Moment musical ou un Impromptu de Schubert sur le Streicher 1847 appartenant à l'association La Nouvelle Athènes, ou bien les mêmes pièces sur le Erard 1845 et voilà tout un monde sonore qui resurgit, très éloigné de ce que l'on connait aujourd'hui avec les pianos modernes. Avec leur toucher si différent de l'un à l'autre, leur sonorité si singulière, vous redécouvrirez grâce à ces pianos les œuvres que vous aimez. »

Informations : ici

Descendre à 30 mètres de profondeur pour un concert - Châlons-en-Champagne (51)

Pour les plus courageux et ceux qui ne sont pas claustrophobes, il faudra descendre à 30 mètres de profondeur pour découvrir le collectif Bulle qui animera les souterrains avec de la musique électro. Attention, la mairie prévient, il faut être en forme !

« Un peu d’adrénaline ? Descendez à 30 mètres et découvrez les Crayères du Télégraphe. Un voyage spéléologique au centre de la châlonnaise. A partir de 16h, le Collectif Bulle vous accompagne et met ce patrimoine en musique. Animation réservée aux + de 10 ans accompagné d’un adulte et aux personnes de bonne condition physique – tenue de sport exigée »

Informations : ici

Un peu d’adrénaline ? Descendez à 30 mètres et découvrez les Crayères du Télégraphe près de Châlons-en-champagne
Un peu d’adrénaline ? Descendez à 30 mètres et découvrez les Crayères du Télégraphe près de Châlons-en-champagne, © Marc Ryckaert, CC BY-SA 4.0

Dessiner des baignoires - l'Opéra Comique (Paris)

S'installer dans un fauteuil et croquer les lambris, les dorures ou les baignoires : c'est ce que propose l'Opéra Comique à ceux qui savent déjà dessiner ou qui commencent. 

« Une découverte atypique de l’Opéra Comique au travers d’un voyage graphique. Venez explorer les possibles du carnet nomade en croquant la beauté architecturale et ornementale de ce théâtre chargé d’histoire. Apprenez des clés et astuces du dessin d’esquisse et ouvrez grands vos yeux ! »

Un autre manière de visiter les lieux. Et ce n'est pas tout : on peut aussi visiter la salle, suivre une description de la façade, apprendre à chanter avec une cheffe de chœur, se poser un instant à une guinguette éphémère ou encore assister à un opéra jeune public d'après Don Quichotte de Massenet.

Informations : ici

S'installer dans un fauteuil et croquer les lambris, les dorures ou les baignoires : c'est ce que propose l'Opéra Comique à ceux qui savent déjà dessiner ou qui commencent.
S'installer dans un fauteuil et croquer les lambris, les dorures ou les baignoires : c'est ce que propose l'Opéra Comique à ceux qui savent déjà dessiner ou qui commencent. , © AFP / Photo12 / Gilles Targat / Photo12 via AFP

Fêter les journées du matrimoine - Villeurbanne (69)

Le Conservatoire Supérieur de Lyon (CNSM) a choisi pour sa part de proposer une table ronde autour de la place des femmes dans la musique, au cours de laquelle on pourra entendre plusieurs musiciennes jouer du violoncelle, de l'accordéon, du piano mais aussi chanter. L'occasion de célébrer non seulement le patrimoine mais aussi le matrimoine !

« Quelle place les femmes tiennent-elle dans la musique ? Une soirée d’ouverture qui fera la part belle aux femmes dans la musique, à tous les niveaux : compositrices, musiciennes, étudiantes, enseignantes, productrices, etc. 

Les questions qui seront abordées : Pourquoi ne connaissons-nous pas (ou peu) de compositrices classiques ? Qui étaient-elles ? Quelles difficultés rencontrent les étudiantes en musique dans leurs études ? Quelle place pour les femmes dans l’industrie musicale aujourd’hui ? Comment encourager leurs projets et créer des réseaux qui leur permettent d’émerger et de lutter contre les violences sexistes et sexuelles ? »

Informations ici

Journées du Matrimoine
Journées du Matrimoine, © CNSM de LYON