Les femmes qui dirigent des orchestres ? « Pas la tasse de thé » de Mariss Jansons

Dans une interview accordée au journal The Telegraph, le chef Mariss Jansons a déclaré ne pas être habitué à voir des femmes diriger des ensembles, et que cela n’était pas vraiment sa « tasse de thé ». Après la polémique suscitée par ses propos, le chef d'orchestre est revenu sur sa déclaration.

Les femmes qui dirigent des orchestres ? « Pas la tasse de thé » de Mariss Jansons
Mariss Jansons , © Getty / Michel Porro

Interrogé par un journaliste du Telegraph sur l’évolution du métier de chef d’orchestre et l’arrivée croissante de femmes à ce poste, le chef Mariss Jansons a déclaré : « Mmm, eh bien. Je ne veux offenser personne. Je ne suis pas contre, ça ne serait pas bien. Je comprends que le monde a changé et que les professions ne se limitent plus à un genre. Mais c’est une question d’habitude. J’ai grandi dans un monde différent et pour moi, voir une femme sur le podium… disons que ça n’est pas ma tasse de thé ».

Les propos tenus par le chef letton de 74 ans, qui vient par ailleurs d’être décoré de la médaille d’or de la Royal Philharmonic Society de Londres, ont suscité de nombreuses et vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux. Face à la polémique, Mariss Jansons est donc revenu sur sa déclaration : « Je viens d’une génération pour laquelle le poste de chef d’orchestre était presque exclusivement réservé aux hommes. Encore aujourd’hui, il y a plus d’hommes que de femmes qui poursuivent cette carrière. Mais ça n’était pas diplomatique, ni nécessaire ou productif de dire que je ne suis pas encore habitué à voir des femmes diriger. » Il ajoute : « Chacune de mes collègues femmes et toutes les jeunes filles qui souhaitaient diriger peuvent être certaines de mon soutien, parce que nous poursuivons tous le même objectif : exalter le public avec cet art qui nous est si cher, la musique ».

Actuellement à la tête de l’Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise, Mariss Jansons a été le directeur musical de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam pendant près de 10 ans.