Les coulisses du Festival de Radio France Montpellier Languedoc Roussillon

A l’occasion du Festival de Radio France Montpellier Languedoc Roussillon, découvrez avec Clément Rochefort la vie du festival. Au programme notamment, Renaud Capuçon, la maîtrise de Radio France, les coulisses du jazz, une visite guidée des orgues d'Ille sur têt...

 Les coulisses du Festival de Radio France Montpellier Languedoc Roussillon
Festival Radio France Montpellier visuel reportage (micro France musique), © Radio France

Vendredi 19 juillet

Dernier journal de la semaine : Clément Rochefort quitte à regret Montpellier, et, pour le dernier journal du festival, il s’est glissé dans les coulisses jazz, à l'Amphithéâtre du Domaine d’Ô. Rencontre avec les musiciens du groupe the West Lines ( Cédric Piromalli, Antoine Polin, Etienne Ziemniak), et discussions dans les coulisses avec les ingénieurs du son, qui participent, dans l’ombre, à la réussite du Festival par leur investissement technique et artistique !

« Mais avec les jazzeux, pas de chichi, on y va tranquillement, l’ambiance des coulisses du Domaine d’Ô n’a rien de l’effervescence du Corum de Montpellier. Là-bas, le temps reste accroché aux branches de la pinède alentour, les grillons grillonnent, on se dit « tu » et on attend que ça se passe.»

Festival RF Montpellier, Amphitéâtre d'Ô
Festival RF Montpellier, Amphitéâtre d'Ô

© Luc Jennepin

Jeudi 18 juillet

Quatrième journal du festival : Ce matin, percussions à fond les ballons, ou en tout cas « à donf », puisque que Clément Rochefort nous propose d'entrer dans l'univers marteau de l’ensemble des percussionistes de l’orchestre national de France : à D’ONF. Rencontre frappante avec les percussionistes Emmanuel Curt, Catherine Lénert, Didier Benetti, François Desforges et Florent Jodelet qui sont en concert à Montpellier notamment le 18 et le 22 juillet dans le cadre du festival !

« Or, il arrive que les percussionnistes, en formation symphonique, se lassent de n’intervenir qu’une seule fois toutes les demi-heures. Et ne parvenant pas à maitriser leur rythmo-manie, ils « cymbale », réunissent un arsenal à faire frémir même une batterie militaire afin d’y fracasser leurs marteaux dans tous les sens sans foi ni loi ! Sans compter que certains pratiquent le tapage nocturne en bande organisée ! C’est le cas de l’ensemble Ad’ONF, constitué des percussionnistes de l’Orchestre national de France, qui régulièrement se retrouvent clandestinement au sous-sol, histoire de se dégourdir les baguettes. »

Les percussionnistes de l’Orchestre National de...par radiofrance


Mercredi 17 juillet

Troisième journal du festival : Ce matin, retour à l’école ! Clément Rochefort nous emmène au lycée la Fontaine à Paris, pour assister à une répétition de la maitrise de Radio France sous la houlette de Sofi Jeannin. Répétition du « Livre Vermeil » de Montserrat, qui sera interprété les vendredi 19 et samedi 20 juillet, à Elne et à Montpellier, par la Maitrise de Radio France et par les Musiciens de Saint-Julien. Texte en latin et catalan, musique ancienne, l’exercice est un défi de taille pour les jeunes chanteurs !

« A la fin du 14e siècle, à Montserrat en Catalogne, le Monastère de Santa Maria est un haut lieu de pèlerinage marial. Mais pour être pèlerin, on n’en est pas moins homme, et le fervent marcheur, quoique tout baigné de son propre recueillement, ne recule pas devant une petite danse ou une canzonette, tant qu’il s’agit, bien sûr, de rendre grâce à la Bienheureuse Marie de Montserrat. D’où l’existence de ce « Livre Vermeil », recueil de chants et de danses anonymes, des « caça », des « virelais », des « ballada »...»

La Maîtrise de RF
La Maîtrise de RF

Mardi 16 juillet

Deuxième journal du festival : Nous partons ce matin avec Clément Rochefort dans le petit village d'Ille-sur-Têt à côté de Perpignan, direction l'église Saint-Etienne pour y découvrir un orgue classé « monument historique », de facture espagnole de 1722, restauré en 1992 par Gerhard Grenzing. Au programme, visite guidée par Yves Rousseau, qui depuis quatre ans organise une série de concerts d'orgue dans le cadre du Festival de Radio France et Montpellier, le facteur Claude Berber et l'organiste Olivier Houette...

« Le Languedoc-Roussillon recèle une vingtaine d’orgues somptueux, dont certains remontent aux débuts du 17e siècle, époque à laquelle les Pyrénées-Orientales étaient encore une terre catalane... »

L'orgue de l'église Saint-Etienne d'Ille-sur-Têt

Lundi 15 juillet 2013

Premier journal du festival : ce lundi, Clément nous raconte sa visite au Corum de Montpellier, l’occasion d’assister à la leçon de violon de Renaud Capuçon !

« Ce n’est pas tant la leçon de musique qui compte, c’est celui qui la donne ! C’est en tout cas ce que j’aurai retenu de mon irruption en plein cours d’interprétation avec Renaud Capuçon ! Mais qu’est-ce que la « transmission » en musique, sinon le secret le mieux gardé des musiciens, ce je-ne-sais-quoi qui échappe à toute méthode et qui glisse indiciblement d’un maitre à son élève, ce continuum qui, loin des écoles, passe depuis des siècles d’une main à l’autre.

C’est pourquoi j’aimerais vous entrainer ce matin, avec ce premier « Journal du Festival », au Corum de Montpellier, où pour la deuxième année consécutive, Renaud Capuçon dispensait à cinq jeunes violonistes issus des Conservatoires supérieurs de Paris et de Lyon, une petite leçon de chose musicale.
Deux jours, trois heures de cours dont deux en public, pour distiller à Léo Marillier, Raphaëlle Moreau, Hanna Zribi, David Petrlik et Clémentine Bousquet, quelques secrets de fabrication d’un beau son, ou l’art de bien manier son archet. Nos jeunes génies du crincrin avaient rendez-vous salle Einstein, qui lui aussi, d’ailleurs, touchait du violon à ses heures, soit dit en passant ! J’y étais, samedi 13 juillet, il était 10 heures, et la jeune Raphaëlle Moreau, 16 ans, s’apprêtait à affronter un joyau de la littérature pour violon sous les oreilles bienveillantes du Maître Capuçon : le Poème op. 25 d’Ernest Chausson … »

Montpellier Journal du Festival Renaud Capuçon par Clément Rochefort
Montpellier Journal du Festival Renaud Capuçon par Clément Rochefort