Le volume de la musique influencerait nos envies culinaires

Selon une nouvelle étude américaine, le volume sonore de la musique diffusée au restaurant aurait une influence sur les plats que l'on commande.

Le volume de la musique influencerait nos envies culinaires
Les chercheurs expliquent que les musiques douces nous apaisent et nous rendent plus conscients de nos choix alimentaires. , © Getty / filadendron

Le média américain Newsweek a partagé les résultats d’une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université de MUMA en Floride du Sud. Publiée dans le Journal of the Academy of Marketing Sciences, elle démontre que le volume sonore des musiques d’ambiance diffusée au restaurant aurait une incidence sur notre façon de consommer la nourriture. 

Pour mener cette enquête, les chercheurs ont observé la clientèle d’un restaurant suédois. L’établissement, situé à Stockholm, diffusait de la musique d’ambiance avec un volume plus ou moins élevé. Ainsi, ils ont constaté que quand la musique était forte, 52% de la clientèle commandaient de la nourriture dite « malsaine ». Lorsque la musique était douce, ce chiffre descendait à 42% et la part des clients qui commandaient des plats « sains » augmentait. 

Les chercheurs expliquent que les musiques douces nous apaisent et nous rendent plus conscients de nos choix alimentaires. Elles favoriseraient la consommation de plats équilibrés, de végétaux. A l’inverse, un environnement sonore bruyant génère du stress, augmente notre rythme cardiaque, ce qui nous pousse à vouloir manger en plus grande quantité et gras.

« Les restaurants et les supermarchés peuvent ainsi user de stratégies musicales pour influencer la consommation des clients », résume le professeur Dipayan Biswas, en charge de l’étude.