Le violoniste Nigel Kennedy envisage de quitter le Royaume-Uni

Après les résultats du référendum sur le Brexit, le violoniste britannique Nigel Kennedy souhaite quitter l’Angleterre

Le violoniste Nigel Kennedy envisage de quitter le Royaume-Uni
Nigel Kennedy, © Maxppp / TOBIAS HASE

Le violoniste britannique Nigel Kennedy ne digère visiblement pas les résultats du référendum sur la sortie de l’Angleterre de l’Union européenne. Selon lui, la campagne en faveur du Brexit était uniquement axée sur des questions d’immigration, ce qu’il condamne fermement, au point de souhaiter quitter son pays, comme il l’a déclaré à Sky News : « J’envisage sérieusement de déménager à Berlin et de demander la nationalité allemande, si on m'accepte, car je ne veux pas faire partie d’un pays aussi raciste. Et je n’ai pas peur d'utiliser ce mot. » Il ajoute : « Tout le monde dit que le Brexit n’est pas raciste, or ce résultat est raciste car ce vote reposait uniquement sur des questions d’immigration et de réfugiés ».

Connu pour ses provocations, le musicien a également déclaré : « J’aurais bien aimé m'installer en Pologne, mais ce pays est encore plus fasciste que l’Angleterre. » Nigel Kennedy vit actuellement entre la Pologne et l'Angleterre. Pour le moment.