Le trompettiste Ibrahim Maalouf condamné pour agression sexuelle

Le trompettiste Ibrahim Maalouf a été condamné vendredi 23 novembre à quatre mois de prison avec sursis pour agression sexuelle. Le tribunal a également condamné l’artiste à une amende de 20 000 euros.

Le trompettiste Ibrahim Maalouf condamné pour agression sexuelle
Le trompettiste Ibrahim Maalouf condamné pour agression sexuelle, © AFP / XAVIER LEOTY / AFP

Le trompettiste franco-libanais était accusé d'avoir embrassé une adolescente qui effectuait un stage dans son studio d'enregistrement. A l'époque des faits, qui remontent à 2013, la collégienne était âgée de 14 ans.

A l’issue d’une audience tendue devant le tribunal correctionnel de Créteil, le 9 novembre, le procureur avait requis six mois de prison avec sursis contre Ibrahim Maalouf, jugeant «crédible» la version de la jeune fille et estimant qu’il y avait bien eu «surprise» et «contrainte».

L’artiste, qui était présent à l’énoncé du jugement, a toujours nié toute agression sexuelle, plaidant le «dépit amoureux» d’une jeune fille qui n’aurait pas supporté d’être éconduite.