Le ténor australien Kanen Breen victime d’homophobie lors d’une finale de basket à Melbourne

Le chanteur de l’Opéra d’Australie Kanen Breen a été victime d'insultes homophobes criées depuis le public après sa performance samedi soir pendant la finale de basketball du championnat d’Océanie à Melbourne.

Le ténor australien Kanen Breen victime d’homophobie lors d’une finale de basket à Melbourne
kanen Breen

Après avoir chanté l’hymne de son pays devant une foule de 15 000 supporters, le ténor australien Kanen Breen s’est fait traité de « faggot » (« pédé » en argot anglais). L’événement a eu lieu samedi soir au stade Rod Laver Arena de Melbourne, pendant la finale du championnat d’Océanie de basketball.

Kanen Breen s’est avancé au milieu du stade pour interpréter l’hymne national australien : Avance belle et juste Australie, portant fièrement une cravate multicolore. En couple avec le chanteur d’opéra Jacqui Dark, le ténor a reçu des insultes de la part du public pendant et après sa prestation. L’incident intervient en plein débat sur le mariage gay en Australie : un projet de loi est discuté ce lundi au Parlement pour autoriser le mariage entre personnes de même sexe. Mais le gouvernement, mené par le premier ministre conservateur Tony Abbott, a bloqué le projet la semaine dernière en obtenant le soutien des deux tiers des conservateurs. Le vote de conscience étant rejeté sur ce projet de loi, tout député ou sénateur qui ne suit pas la ligne du gouvernement sera obligé de quitter le parti.

La seule ouverture promise par le Premier ministre consiste à remettre la question du mariage gay à la prochaine législature : « Nous allons maintenir notre position pour le bien du Parlement, mais si nous gagnons les prochaines élections, nous sommes disposés à soumettre ce changement au vote des citoyens », a déclaré Tony Abbott. Une option soutenue par la sœur du ministre, Christine Forster, fiancée avec une femme.

Les sondages révèlent que 75% des australiens soutiennent le mariage gay. Il faudra donc attendre au plus tôt août 2016 et au plus tard janvier 2017 la prochaine élection fédérale de l’Australie pour que la question du mariage gay se pose à nouveau.
Sur la page Facebook de son compagnon - avec qui il a un fils d’un an - un long post décrit l’humiliation subie par **Kanen Breen**.

« Tandis que le bruit des applaudissements diminuait, une voix masculine dans la foule a crié : « pédé ! » […] Mon compagnon a eu un calendrier de répétitions intense et a été malade. Pourtant il est resté optimiste et a chanté fort pour que toute la foule et l’équipe de basket puissent entendre leur hymne national et soient solidaires et fiers. Mais tout ce que vous avez vu, c’est une cravate arc-en-ciel. »

Dans un communiqué, la fédération australienne de basket-ball a réagi en avouant être « extrêmement déçue » par ces allégations :

« Le débat sur l’homophobie est pris très au sérieux par notre fédération et en tant que sport qui se revendique comme le jeu de tout le monde, nous ne tolérons aucun commentaire de cette nature. »

Le ténor Kanen Breen est l’un des principaux chanteurs de l’Opéra d’Australie depuis 2004, mais a participé à des projets plus anciens comme La Bohème produit par Baz Luhrmann à Broadway en 2003 et dans lequel il tenait le rôle de Rodolfo.

Sur le même thème