Le téléchargement illégal reste stable

La consommation illicite de biens culturels sur internet est restée stable depuis octobre dernier. 24% des consommateurs ont déclaré avoir téléchargé illégalement selon la 3e vague du baromètre de l'Hadopi.

Le téléchargement illégal reste stable
Hadopi

Le nombre d'internautes ayant téléchargé illégalement des biens culturels sur internet est resté stable depuis un an. 24% des consommateurs ont déclaré avoir eu recours à cette pratique depuis octobre dernier. Même stabilité pour le téléchargement légal avec 76% des utilisateurs, mais sont principalement concernés les livres et les photos plutôt que la musique et les films. Ce qui inquiète le principal syndicat de producteurs de disques (Snep), qui a pris acte de la suppression de la coupure d'accès à internet en cas de téléchargement illégal, mais qui continue à réclamer "une politique volontariste à l'encontre des usages illicites ".