Le Teatro Real crée la polémique en faisant appel à des figurants non rémunérés

A Madrid, le syndicat des acteurs et actrices porte plainte contre le Teatro Real auprès de l’inspection du travail. Il reproche à l’institution de chercher des volontaires non payés pour faire de la figuration dans sa prochaine production d'Idomeneo, de Mozart.

Le Teatro Real crée la polémique en faisant appel à des figurants non rémunérés
Teatro Real à Madrid, © Losmininos

Avant même d’avoir été dévoilée au public, la prochaine production d'Idomeneo de Mozart qui doit être créée au Teatro Real le 19 février suscite déjà la polémique en Espagne. L’institution a en effet fait appel à une centaine de volontaires pour faire de la figuration non rémunérée, pour la mise en scène de Robert Carsen. Ils devront participer à 18 répétitions et à 9 représentations. 

Comme le rapporte la presse espagnole, cette démarche a fait bondir le principal syndicat d’acteurs et d’actrices du pays. Dans un communiqué, il dénonce « une infraction commise à l’encontre des professionnels du métier », et déclare être en train de déposer plainte auprès de l’Inspection du travail. 

Selon le syndicat, faire appel à des bénévoles permettrait au théâtre d’économiser 132 012 euros de salaires, sans compter l’absence de cotisation à la sécurité sociale. Face à ces accusation l’institution se défend : « Ce programme s’adresse aux membres de la Fondation des Amis du Teatro Real qui souhaitent participer bénévolement à des activités culturelles et assister au processus de création de cet opéra ». Le Teatro Real ajoute qu'ils n'auront aucune action à effectuer.