Le site d’écoute en ligne Deezer n’est plus français

Créée en France en 2007, la plateforme d’écoute de musique en ligne Deezer est désormais détenue majoritairement par “Access Industries”, un fonds russo-américain.

Le site d’écoute en ligne Deezer n’est plus français
deezer

Le site d’écoute de musique en ligne Deezer, né à Paris en 2007, n’est plus français. Il est passé sous le contrôle d’Access Industries, un fonds russo-américain détenu par l’homme d’affaire Leonard Blavatnik, également propriétaire de Warner Music.

En janvier dernier, Deezer organisait une levée de fonds de 100 millions d’euros auprès de plusieurs entreprises. Parmi elles, Access Industries détenait déjà 26,9% des parts et est passée à plus de 50% du capital, devenant ainsi majoritaire. L’opérateur Orange conserve quant à lui 10%.

L’opération a été validée cet été par l’Autorité de la concurrence, qui vient de publier sa décision. Cette levée de fonds devrait permettre à la plateforme de se développer à l’international. Actuellement, sa part de marché en Europe se limite à 4%, contre plus de 40% respectivement pour iTunes et Spotify. Cette levée de fonds est également un moyen pour le site de se refaire une santé. En début d’année, il avait repoussé son entrée en Bourse, arguant « de mauvaises conditions de marché ». Face à la concurrence accrue, et l’arrivée notamment d’Apple Music, Deezer a subi des pertes importantes, qui s’élevaient à 27 millions d’euros en 2014.

Sur le même thème