Le palmarès 2017 de l'Académie Charles Cros dévoilé

Comme chaque année depuis 70 ans, l'Académie Charles Cros vient de dévoiler son palmarès pour l'année 2017 qui récompense les meilleures sorties discographiques. Parmi les lauréats, le compositeur Michaël Levinas, Irvine Arditti, Fred Hersch ou Gaëlle Arquez.

Le palmarès 2017 de l'Académie Charles Cros dévoilé
La mezzo-soprano Gaëlle Arquez interprète Carmen au festival d'art lyrique de Bregenz en Autriche, © Getty / Johannes Simon

Ils se font plutôt discrets ces dernières années, bien plus que les Victoires de la musique ou les Grammy Awards, mais pourtant les Grands Prix de l'Académie Charles Cros sont toujours un événement, notamment pour les professionnels de la musique. Créée en 1947 par des critiques et spécialistes musicaux, l'Académie célèbre cette année son 70e anniversaire et vient de rendre public son palmarès lors d'une cérémonie à la Maison de la Radio, jeudi 16 novembre.

Pour l'ensemble de son oeuvre en tant que compositeur, Michaël Levinas reçoit le prestigieux Prix du Président de la République. L'artiste âgé de 68 ans fait paraître son opéra Le Petit Prince en disque, l'une de ses dernières compositions. Il créera en avril 2018 La Passion selon Marc à Lausanne. Dans la catégorie In Honorem Musique Contemporaine, l'Académie Charles Cros a récompensé Irvine Arditti pour l'ensemble de sa carrière. Le violoniste britannique est notamment reconnu pour avoir fondé le Quatuor Arditti. Pour le jazz, le Prix revient au pianiste américain Fred Hersch, lui aussi pour l'ensemble de sa carrière. A cette occasion, Alex Dutilh reçoit le jazzman dans Open jazz ce lundi 20 novembre à 18h sur France Musique.

L'Académie Charles Cros a également récompensé le clarinettiste Jérôme Comte et le pianiste Denis Pascal dans la catégorie Soliste instrumental pour leur disque consacré à Berg et Brahms. La mezzo-soprano Gaëlle Arquez reçoit le prix Soliste lyrique pour son album Ardente flamme avec l'Orchestre national Bordeaux Aquitaine dirigé par Paul Daniel. Le Prix du meilleur DVD d'opéra revient à Mozart : Mitridate enregistré au Théâtre des Champs-Elysées avec Michael Spyres, Sabine Devielhe, Patricia Petibon, Le concert d'Astrée dirigé par Emmanuelle Haïm et mis en scène par Clément Hervieu-Léger. Quant au Prix Musique Contemporaine, il est attribué à Marc Monnet pour son disque Oeuvres Orchestrales avec l'Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et de Fribourg, le violoniste Tedi Papavrami sous la direction de François-Xavier Roth, ainsi que l'Orchestre philharmonique de Liège, Marc Coppey au violoncelle sous la direction de Christian Arming.

Concernant le jazz, c'est l'album Princess du trio composé de Susanne Abbuelh, Stephan Oliva et Øyvind Hegg-Lunde qui reçoit le Prix cette année. Le disque avait été présenté en avant-première dans Open Jazz en mars dernier. Le Prix du Blues revient à Dee Dee Bridgewater pour son disque Memphis... Yes, I'm Ready, disque lui aussi présenté en exclusivité dans Open Jazz, en septembre. Enfin soulignons, le Prix Filleul qui récompense un jeune artiste au talent exceptionnel. L'Académie Charles Cros a décidé de le décerner à la soprano Anaïs Constant.