Le nouveau musée Wagner de Bayreuth expose les liens de la famille Wagner avec le national socialisme

Suite à cinq années de rénovation et grâce à un investissement de 20 millions d’euros, le musée Richard Wagner de Bayreuth a rouvert ses portes au public dimanche 26 juillet à l’occasion du festival de Bayreuth. Le musée propose un aperçu de la vie du compositeur et évoque, pour la première fois, les liens entre la famille Wagner et le national socialisme.

Le nouveau musée Wagner de Bayreuth expose les liens de la famille Wagner avec le national socialisme
La Villa Wahnfried - Musée Richard Wagner à Bayreuth, Allemagne© Alfredo Dagli Orti/The Art Archive/Corbis

Suite à cinq années de rénovation et grâce à un investissement de 20 millions d’euros, le musée Richard Wagner de Bayreuth a rouvert ses portes au public dimanche 26 juillet à l’occasion du festival de Bayreuth. Le musée propose un aperçu de la vie du compositeur et évoque, pour la première fois, les liens entre la famille Wagner et le national socialisme.

« Lorsque que le musée a ouvert il y a près de 40 ans, il n’était pas complet » a déclaré le directeur du musée Sven Friedrich lors de la conférence de presse qui précède l’ouverture au public. Grâce à un espace muséal doublé, la maison de Siegfried Wagner présente désormais au public des films sur l’implication de la famille lors de la montée du nazisme. On y découvre notamment les liens que les descendants de la famille Wagner - et plus précisémmen la belle-fille du compositeur, Winifried Wagner - ont entretenu avec Hitler, invité fréquent de la famille, et plus connu des enfants sous le nom de « l’oncle Wolf ».

Photographies en compagnie du dictateur – fervent amateur de Wagner et du Festival de Bayreuth - et tracts antisémites appartenant à la famille sont également présentés. Une part sombre du festival et de la ville, que la maire de Bayreuth Brigitte Merk-Erbe tient désormais à assumer : « Nous devons avoir conscience de notre histoire et travailler avec » affirme-t-elle.

« Le musée devait non seulement évoquer sa musique, ses opéras mais aussi la réception de son travail dans les décennies qui suivirent et les relations que sa famille a entretenu avec Hitler » poursuit le directeur du musée.

Pour enrichir cette réouverture, La villa Wahnfried – maison que Richard Wagner s’est faite construire entre 1872 et 1875 à proximité du Palais du Festival de Bayreuth – a totalement été restaurée et propose au public une documentation authentique et précise sur la vie du compositeur. Un nouveau bâtiment moderne - à côté de la villa - accueille quant à lui un espace dédié aux expositions temporaires et présente de nombreux costumes d’opéra.

Sur le même thème